Comment attirer son client idéal avec une vraie phrase d’accroche

phrase d'accroche pour attirer le clientJ’aurais pu vous pondre une liste de phrases d’accroche toutes faites pour attirer le client… en croisant les doigts pour que dans votre contexte, avec votre service ou produit, ces phrases puissent produire au moins un petit effet.

Mais honnêtement ? Ce n’est pas avec ça que vous allez VRAIMENT attirer votre client idéal.

J’ai mieux pour vous… oh oui, bieeeen mieux !

 

Ce qu’on va voir ici et maintenant, c’est ni plus ni moins la méthode pour penser, réfléchir et rédiger des accroches pour que vos prospects se disent :

 

QUOI !!!???

IL FAUT QUE J’EN SACHE PLUS…

Et voilà qu’arrive déjà la première grosse leçon que beaucoup de vendeurs ou d’entrepreneurs ignorent, par impatience ou par incompétence…

 

La phrase d’accroche n’a qu’une seule et unique mission

En d’autres termes, ne pensez pas à convaincre un prospect avec une phrase d’accroche.

Ne pensez pas non plus à le persuader que votre produit ou service est le meilleur, le plus efficace ou le plus simple d’utilisation…

NON ! La phrase d’accroche n’a rien à vendre !

Contentez-vous de le harponner…

 

C’est la première étape logique de n’importe quel processus de communication, de vente ou de persuasion. Que vous soyez à l’oral ou l’écrit, ça n’a aucune importance : vous devez produire un effet coup de sifflet pour que votre prospect arrête tout ce qu’il est en train de faire et vous écoute avec une attention dévorante.

 

La technique redoutable (mais souvent oubliée) pour trouver une phrase d’accroche

Pour mettre la main sur cette technique redoutable, on va jouer avec les renards rusés…

On ne va pas rester uniquement dans l’ambiance vente, marketing, publicité pour la simple et bonne raison qu’on veut sortir du lot et réellement, émotionnellement et sincèrement attirer et donner à envie à votre client de considérer votre offre, votre solution ou ce que vous avez à lui proposer.

 

On va notamment aller pêcher les meilleures techniques de l’une des disciplines qui possède, avec la vente, le plus de matière sur « comment attirer les gens »… j’ai nommé…

 

La science de la séduction !

 

Comment ça ?

La drague, ça peut m’aider à rédiger une bonne phrase pour attirer mon client ?

Absolument !

Convaincre un client, c’est d’abord le séduire et lui inspirer de la confiance. Trop de gens ont tendance à l’oublier… ça fonctionne comme un homme qui souhaite se faire remarquer d’une femme qu’il trouve charmante. Ou comme une femme qui a repéré l’homme qui lui met le sang en ébullition.

 

Un peu de contexte à ce propos :

Les plus grands séducteurs, ceux qui ont enseigné et théorisé l’art de la séduction, sont formels à propos d’une chose…

 

Les mauvais dragueurs sont des mauvais dragueurs

Parce qu’ils révèlent leurs intentions beaucoup trop tôt !

 

Résultat des courses ?

Les femmes qu’ils convoitent se ferment très vite à la discussion.

 

Et c’est là que le bât blesse. Parce que dans une phrase d’accroche, il est important d’ouvrir la brèche à un élément crucial : la conversation.

 

Sans conversation, pas de séduction.

OK, les « coups de foudre » existent peut-être au premier regard. Mais sans conversation, on ne peut pas confirmer un coup de foudre et encore moins vivre une relation fougueuse.

 

Et c’est exactement pareil dans le cadre de la vente ou du copywriting.

En séduction comme dans la vente (de contact ou via le texte écrit), il est impératif d’accrocher son interlocuteur avec un sujet qui soit assez intéressant, assez curieux ou assez interpellant pour entamer une discussion profonde…

…discussion qui, si elle est bien menée, pourra amener à la conclusion (la vente).

 

Comme nous allons le voir dans la suite de cet article, il existe plusieurs façons de trouver des phrases d’accroche pour attirer son client idéal. J’en ai listées 7. Mais il en existe probablement autant qu’il y a de vendeurs et d’entrepreneurs sur cette planète.

 

Pour bien voir comment tout ça peut s’articuler, nous allons contextualiser les accroches autour de thématiques et de business divers. Ça nous donnera des exemples bien concrets.

 

  1. La curiosité

Si j’ai placé ce grand principe tout en haut de la liste des techniques d’accroche, c’est bien parce que la curiosité, probablement plus que tout autre concept, sera celui qui accrochera le plus l’attention de votre futur client.

 

Imaginez ces phrases d’accroche :

La seule raison qui pousse un homme à changer de femme… et ce n’est probablement pas celle que vous croyez

La pièce de votre appartement qui se prête le plus à la culture d’un potager intérieur

Cet homme apporte avec lui la fin du monde (une histoire à coucher dehors)

Le premier burger cuisiné avec un aliment qui ne se trouve pas sur Terre

 

Pas besoin de vous faire un schéma.

Depuis la nuit des temps, nous sommes programmés pour découvrir ce que nous ne savons pas. Exhiber ce genre de phrase d’accroche pleine de curiosité dans un texte revient quasiment à OBLIGER le prospect à poursuivre sa lecture pour satisfaire un besoin que vous venez de créer chez lui.

 

  1. Le point de vue décalé

Pour mettre un prospect dans les bonnes conditions… c’est-à-dire pour qu’il soit ouvert à la discussion, offrez-lui la possibilité de réfléchir (pour une fois) différemment.

Tout le monde possède un ensemble de croyances. Et très peu daignent bouger le petit doigt pour réfléchir différemment. Pourtant, une personne qui reçoit l’occasion de penser différemment est une personne qui est extrêmement réceptive.

Vous pouvez vous servir de ça pour trouver une phrase d’accroche et entamer une discussion à propos d’un problème bien connu de votre cible, par exemple.

 

Quelques accroches sur ce principe-là :

Pourquoi raconter une histoire à vos enfants avant de dormir peut être une (très) mauvaise idée

La France est un paradis fiscal (même avec toutes ses taxes)

 

Pour trouver ce genre de phrases d’accroche, faites ceci…

Une belle et grande liste de tout ce à quoi votre audience croit dur comme fer (vous devez bien entendu étudier votre marché) et donnez un avis contradictoire, sans forcer la main… C’est très puissant.

 

  1. La question

Un tas d’études ont prouvé qu’il était neurologiquement IMPOSSIBLE de ne pas répondre à une question quand elle nous est posée. Même quand c’est une question qu’on lit dans un article, sur un panneau publicitaire ou autre… inconsciemment, l’esprit ressent le besoin d’y répondre.

Vous pouvez bien entendu vous servir de ça pour trouver d’excellentes phrases pour accrocher l’attention de votre client.

 

Si un homme armé jusqu’aux dents venait à vous attaquer, seriez-vous capable de vous défendre ?

Déjà essayé la nouvelle combinaison PRG ?

C’est quand la dernière fois qu’on vous a fait un clin d’œil aguicheur ?

 

  1. Comme la presse poubelle

Une autre grande technique pour rédiger ou trouver des phrases d’accroche interpellantes est de résonner comme la presse poubelle.

Réfléchissez deux secondes. Si les magazines à gros tirages… et plus particulièrement, les magazines à « potins » fonctionnent si bien, même à l’ère du digital, c’est en raison de leurs titres affriolants. Les équipes de rédaction de ces magazines savent que le sensationnel, le dramatique, le conflictuel, le voyeurisme, le fait divers sordide, etc. font vendre beaucoup de papier.

 

Vous aussi surfez sur cette vague-là :

Il rentre chez eux par effraction, vole tous leurs biens… et obtient gain de cause.

Il se pointe au boulot et fait un doigt d’honneur à son patron juste après avoir fait cette découverte hallucinante.

 

  1. Les mots inventés

Quand on se met à faire un peu de publicité ou à étudier un peu le copywriting, on se prend vite au jeu d’attirer l’attention avec le texte. D’ailleurs, c’est un peu le sujet de cet article…

Une manière facile et quasiment immédiate d’attirer l’attention sur son produit ou service est d’inventer votre propre jargon. En faisant ça, vous jouez un peu sur le principe de la curiosité. Mais en réalité, vous poussez le vice encore plus loin parce que vous vous rendez tout simplement unique en créant un élément de toutes pièces.

 

Quelques exemples :

Pastèquisez votre intestin !

La nouvelle technique de trading empruntée à la psycho-masturbation est en train de conquérir les plus gros portefeuilles au monde…

 

  1. L’ultra-spécificité

Si vous connaissez votre avatar client sur le bout des doigts, encore mieux que sa propre mère et que sa propre grand-mère, vous pourrez aisément trouver votre chemin grâce à cette technique.

Rien de bien compliqué.

Soyez juste aussi précis qu’un rayon laser sur la description du problème que vit votre prospect ou sur la description que vous dressez de lui.

 

Exemples :

Trouver un locataire sérieux, qui paye en temps et en heure, qui n’abîme pas le parquet, qui prend soin de la salle de bains et qui ne téléphone pas à la moindre ampoule pétée relève quasiment de l’exploit…

Lettre ouverte aux hommes qui veulent gagner plus d’argent que leurs beaux-frères…

 

  1. Le vilain petit canard

Si vous me demandez si je préfère être un beau canard tout jaune ou le vilain petit canard, je choisirais sans hésiter le second. Pour vendre et marketer une solution ou un produit, la règle est simple : quand le troupeau marche vers l’Est, courez vers l’Ouest !

C’est principe qui vous mènera loin, si vous faites les choses bien.

 

Le principe est simple :

Observez comment vos concurrents directs et indirects se comportent quand ils communiquent avec votre audience et faites le contraire.

Je vous garantis que vous allez attirer l’attention comme jamais.

 

Quelques exemples :

Comment devenir riche lentement

Pourquoi il est préférable d’être nul en math pour faire des études de comptabilité

 

OK !

Vous l’aurez compris, la phrase d’accroche pour attirer le client n’est pas une fin en soi. C’est un outil, un ouvre-boite si vous préférez… et elle ne sert qu’un seul et unique objectif :

 

Plonger vos prospects dans un état

Propice à la discussion !

 

Soyez créatif et pensez en termes de contexte (soyez cohérent avec la situation de vente), de désir (votre prospect désire profondément évoluer ou résoudre un problème – vous devez connaitre ce désir) et soyez en phase avec votre personnalité.

Il y a 1001 façons d’interpeller votre prospect, il suffit juste d’y mettre un peu de réflexion, de faire des recherches et de tester plusieurs approches.