Zone de chalandise

La zone de chalandise constitue un élément clé lors de la création d’une entreprise ou de l’ouverture d’un établissement. Elle permet de visualiser la zone d’influence géographique afin de cibler son marché. En effet,  une zone de chalandise est représentée par une zone isochrone c’est-à-dire la zone qu’il est possible d’atteindre pour un temps de trajet depuis un établissement.

Par ailleurs, une zone de chalandise est aussi définie par plusieurs zones de temps afin de définir divers secteurs d’attractivité, notamment: primaire, secondaire et tertiaire. Ci-dessous les exemples illustrés :

  • Secteur Primaire : 5 minutes en voiture ;
  • Secteur Secondaire : 15 minutes en voiture ;
  • Secteur Tertiaire : 30 minutes en voitures.

Il est également important de noter que la durée du trajet et le mode de transport de chaque secteur dépend fortement de l’activité de l’entreprise. Pour chaque secteur d’activité, un taux d’attraction est défini pour estimer la population cible. En d’autres termes, le pourcentage de personnes dans la zone susceptible de venir dans l’établissement. Avec ces informations, il est ensuite possible d’estimer le potentiel de la nouvelle activité.

Avantage de bien définir votre zone de chalandise

Lors de la définition de votre zone de chalandise, il est essentiel de se focaliser tout d’abord sur votre cible. En effet, elle doit être bien faite, ce qui vous permettra de cibler votre zone de couverture. La zone de chalandise constitue un puissant outil de marketing qui permet de d’identifier l’origine de votre clientèle et vous facilite le choix d’un meilleur emplacement. Une fois  que vous aurez analysé cette zone d’influence, vous pouvez toute suite, attirer de nouveaux clients et conquérir davantage des prospects.

En plus, bien définir votre zone de chalandise vous permet aussi d’optimiser vos investissements publicitaires (panneaux d’affichage, encarts publicitaires dans la presse locale, distribution de flyers…). Tout cela concourt à maîtriser vos coûts de fonctionnement et d’investissement. Ce qui  fera gagner assez de profit pour votre entreprise.

Stratégie pour bien cibler votre zone de chalandise

Pour mieux déterminer votre zone de chalandise, il est capital de ressencer les éléments suivants. Ceci vous permettra d’affiner votre analyse tout en déterminant au mieux votre zone de chalandise :

  • Etude de la population (nombre d’habitants, leur âge, répartition et composition des ménages, etc…)
  • Etude de la concurrence (commerces du même secteur, offres et produits proposés, chiffre d’affaires des concurrents)
  • Etude de l’attractivité de la zone. Les clients du secteur font-ils leurs achats sur cette zone ou s’éloignent-ils ? En cas d’évasion commerciale, il faut comprendre les raisons.

 

Informations nécessaires pour créer une zone de chalandise

Vous avez déjà certainement communiqué votre code postal lors d’un paiement en caisse : il s’agit d’une donnée de géolocalisation qui, associée à d’autres, permet de représenter votre zone de chalandise. Les autres données concernées sont les informations personnelles contenues dans les programmes de fidélité, les transactions bancaires, les bordereaux de livraison, les enquêtes de satisfaction ou plus accessoirement les jeux concours.

La création de la zone de la chalandise s’appuie sur des données propres aux entreprises comme:

  • Le profil des consommateurs : identité, historique des produits achetés, âge, habitudes de consommation, panier moyen…
  • La performance commerciale en fonction des secteurs (qui apparaît dans le CRM interne)
  • Le chiffre d’affaires réalisé par zone territoriale (régions administratives ou sectorisation spécifique)

Veuillez noter que la zone de chalandise dépend de 5 facteurs principaux, qui font varier l’activité et le chiffre d’affaires d’une entreprise :

  • La présence d’infrastructures de transports (routes, autoroutes, gares, aéroports…) ;
  • Période d’accès au magasin et la répartition des flux journaliers travail/domicile ;
  • Les distances d’accès au point de vente ;
  • L’attractivité du point de vente, et s’il est situé à proximité d’un grand pôle économique;
  • L’implantation de la concurrence.

Lors d’une étude de potentiel commercial préalable à l’ouverture d’un point de vente, la zone de chalandise est déterminée en fonction des temps de déplacement et à un degré moindre, en fonction des distances. Pour un point de vente existant, la zone de chalandise est déterminée précisément à l’aide des adresses des clients obtenues par les moyens de paiement (chèques), les cartes de fidélité ou par une demande de code postal au passage en caisse.

Par ailleurs, l’analyse de la zone de chalandise est utilisée à des fins prévisionnelles lors d’une ouverture et pour optimiser les investissements publicitaires (définition de la zone de déplacement, choix des supports de presse locaux, etc..).