Vos prospects ne passent pas à la caisse ? Essayez ça…

Vous avez déjà essayé de vendre quelque chose par téléphone ?

 

C’est douloureux !
Mais ça s’apprend…

 

Il y a quelques mois, j’ai étudié les conseils d’un certain Stan Billue.

 

Stan Billue, c’est le spécialiste de l’appel commercial à froid. Je me suis replongé dans mes notes pour un projet personnel qui requiert de faire un follow-up par téléphone, après l’envoi d’une page de vente par courrier recommandé (assez puissant si vos clients sont des entreprises et que vous connaissez le nom de vos interlocuteurs) et je suis retombé sur quelque chose de très fort qui servira à tous les marké-teux qui ont des yeux pour comprendre et des oreilles pour sentir…

 

Il explique en fait qu’il y a quatre facteurs déterminants qui peuvent faire capoter les ventes :

 

  1. Le prospect ne veut pas de ce que vous vendez

Facile à résoudre : vendez seulement aux gens qui dépensent déjà leur argent dans votre secteur d’activité ou qui ont montré un intérêt dans votre produit / solution. Des leads qualifiés !

 

  1. Le prospect n’a pas les moyens de se payer votre produit / solution

Dans ce cas, pas grand-chose à faire à part baisser votre prix (ce que je vous déconseille) ou offrir la possibilité d’un payement étalé.

Pour l’anecdote, j’ai récemment participé au lancement d’une formation d’un de mes clients et les ventes sont parties en flèche le jour où nous avons proposé le payement en 5 fois sans frais !

 

  1. Vos prospects ne vous croient pas !

Vendre (ou se vendre), c’est proposer à un prospect qualifié un produit ou une solution qui lui est adéquate. Une fois ce concept respecté, il vous faut établir de la crédibilité… Alors faites des promesses !

Et prouvez par A + B que ce que vous vendez est à la hauteur de tout ce que vous promettez. Ne promettez jamais rien que vous ne puissiez pas prouver !
 

  1. Vos prospects ne croient pas que votre solution pourra les aider

Ici, c’est plus tordu puisqu’on est dans la faible estime personnelle du prospect. Il croit que votre produit ou solution fonctionne pour un tas de personnes (vos arguments de vente ont fait mouche en quelque sorte)… mais pas pour lui.

 

La solution ?
Proposez des garanties, des essais gratuits, des commissions sur résultats, etc.
Prenez le risque de votre côté et votre offre devient irrésistible.

 

La vente par téléphone comporte une part d’improvisation et de vivacité d’esprit. Si vous vous mettez au clavier pour rédiger vos pages de ventes, vous avez un coup d’avance. Vous avez le luxe de pouvoir ANTICIPER tous les blocages.

Les principes que je vous ai révélé dans cet e-mail s’appliquent sur tous les supports possibles et imaginables : pages de vente, vidéos de vente, e-mail…

 

Tenez, en parlant d’e-mails. Voici votre livraison de principes et stratégies spécial copywriting pour e-mails et courriers : https://www.amazon.fr/dp/2960225201

À lire, puis ranger dans votre bibliothèque en cas de coup dur.

 

Djamel