Vieux maître chinois vous aide à briser vos concurrents en deux

Il y a quelques années, je bossais dans une multinationale. Chez le numéro 2 des machines de construction (tractopelles, chargeuses, télescopiques, etc.)

 

Ces grosses boites organisent chaque année des séminaires de vente dans chaque région du monde.

Votre copain Djamel il bossait pour la région Afrique et Moyen-Orient.
Du coup, nos meetings se passaient sur 2 ou 3 jours dans cette région-là.

Et je me rappelle une scène qui m’a fait ouvrir les yeux sur le business avec juste une petite phrase qui sortait de la bouche de notre concessionnaire Sud-Africain.
 

Que j’vous plante le décor.
Sales meeting de Dubai…

 

Le dernier jour de cette grande réunion pompeuse était dédié aux ateliers pratiques. Et ce jour-là, j’assistais à un atelier sur comment continuer à battre la concurrence et essayer de grapiller des points pour devenir le roi du secteur (à l’époque, le roi c’était Caterpillar)…

Le directeur commercial menait les débats devant une quinzaine de tables rondes auxquelles étaient assis le top management de nos concessionnaires et il lance le propos suivant :

 

(à peu près)
« Aujourd’hui, nous lançons une toute nouvelle machine. Nos concurrents sont déjà présents sur le segment (notamment notre ennemi juré : XX). Comment allons-nous faire pour devenir les numéros 1 ? »

Peu de réactions dans l’assemblée.
Puis, un type qui lève la main et qui demande un micro pour qu’on l’entende :

« Est-ce que vous avez lu l’Art de la Guerre de Sun Tzu ? »

Personne ne moufte.

 

« Si vous lisez ce bouquin, vous apprendrez une chose… Ne jamais aller au combat quand on n’est pas préparé… Sinon, c’est la débâcle assurée. »

Il faisait référence à notre manque de ressources par rapport à notre plus grand concurrent sur le segment de marché qu’on visait avec notre nouvelle machine.

 

Avant d’enchaîner sur deux ou trois stratégies pour pouvoir gagner la bataille.

À la pause déjeuner, entre le houmous et les loukoums, je suis allé parler avec ce type. Son intervention m’avait bluffé. Il m’a chaudement recommandé d’acheter le bouquin. Et parce que j’ai toujours été intéressé par le business et que l’Art de la Guerre regorge de principes qui s’appliquent au business, je l’ai lu.

Et les enseignements qui s’y trouvent guident aujourd’hui ma façon de faire du business…

 

Pas de techniques sur comment gagner 10 000 euros en 1h ou comment se payer 3 maisons en un an avec une combine inédite.

 

Rien de sexy, en fait.

 

Mais si vous êtes sérieux dans votre marketing et que vous savez déchiffrer les paroles sages d’un empereur chinois du 4ème siècle avant JC, lisez-le et vous avancerez à pas de géants…

Lien Amazon (sans commission) ici :

https://www.amazon.fr/Lart-guerre-Traduit-comment%C3%A9-chinois/dp/2818504961/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1546768287&sr=8-1&keywords=l%27art+de+la+guerre

A+
Djamel

P.S. : Les sondages vous emmerdent au plus haut point ? Venez vous emmerder pendant 1 minute 30 juste ici :

https://www.mysurveygizmo.com/s3/4764128/DDS-Liste