Vendez comme un flic

Le suspect est assis dans une petite pièce à miroirs sans teint.

 

À sa gauche, Charly, le flic agressif.
À sa droite, Paul, le flic calme et à l’écoute.

 

Charly saisit un tabouret et vient s’asseoir à 20 centimètres du suspect. Il envoie des coups dans sa chaise.

 

Il le regarde droit dans les yeux avec l’expression d’un chien enragé et gueule ses questions, éjectant de gros postillons chauds sur les joues du suspect.

 

Son but ?
Le déstabiliser et le faire passer aux aveux.
 

Mais Paul intervient…
« Calme-toi, Charly… Va plutôt nous faire du café, veux-tu ? »

 

Paul, c’est le flic calme et posé.

 

Il s’assied face au suspect, en respectant une distance de bienséance de 2 mètres.

 

Ses paroles sortent calmement.

 

Paul fait comprendre à notre homme qu’il est en mauvaise posture. Il lui suggère également que s’il passe aux aveux, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour adoucir sa peine.
 

Une scène banale dans un film policier…

 

Mais qui aura les faveurs de notre suspect ?

 

Charly, qui y va par la force ?
Ou Paul, qui utilise la douceur ?

 

En bon copywriter, vous inspirer de Paul est la meilleure chose que vous puissiez faire.

 

En quelque sorte, faites comprendre à votre prospect (hum hum, bizarrement ça rime avec suspect) que vous êtes son ami et que vous lui voulez du bien.

 

C’est ce que vous faites déjà sincèrement, non ?

 

Vous devez lui faire comprendre qu’il est dans de beaux draps avec son problème, mais que s’il vous fait confiance, il pourra s’en sortir et améliorer son existence.

 

L’explication est la suivante :

 

Personne n’aime écouter un vendeur ou un marketeur sortir son blabla commercial.

 

Qui se lève le matin en disant « Tiens, aujourd’hui, c’est la journée parfaite pour rencontrer un vendeur et dépenser mon argent chez lui » ?

 

Gardons ça à l’esprit.

 

Faites-vous l’ami (désintéressé) de votre prospect et oubliez vos objectifs de vente ou de réussite personnelle.

 

On a tous du mal avec ça un jour ou l’autre, mais ce genre de détachement est essentiel.

 

Écrire des e-mails régulièrement à votre liste est aussi un autre moyen de devenir l’ami de vos prospects.

Pour prendre le bon pli directement, adoptez la bonne méthode :

 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201
 

A +

 

Djamel