Un petit truc pour augmenter les conversions de vos pubs Faisse-bouc

Une anecdote qui va réveiller vos souvenirs d’enfant pour illustrer mon propos du jour :
 

Je viens d’apprendre que Tom et Jerry (le chat et la souris qui se bastonnent H24) ont raflé pas moins de 7 oscars à Hollywood.

 

C’est un petit record pour ce type de production.
 

La recette de leur succès, ce sont les images fortes et très évocatrices. Les enfants n’ont jamais eu besoin de dialogues pour comprendre ce dessin animé… et cela n’a jamais empêché les studios Warner de s’en mettre plein les poches !

Mais n’essayez pas de jouer à ça si vous faites de la pub sur Faisse-bouc.

 

 

Pourtant, il existe des marketeux qui loupent le coche…

 

Un peu de contexte.

 

Vous êtes d’accord que la publicité vidéo est de plus en plus plébiscitée… les gens accrochent bien avec le support vidéo, qui va d’ailleurs certainement supplanter le texte au fur et à mesure que le temps avancera.

 

Mais quand ils scrollent entre les citations motivantes et les images insolites sur leur fil d’actualité, et qu’ils tombent sur une vidéo, le son est en OFF la plupart du temps.
 

Par conséquent, si le marketeux déballe son discours commercial face caméra, mais que l’utilisateur n’a pas le son pour entendre…

 

… c’est un coup dans l’eau.

 

Du coup, il y a une petite astuce qui demande juste un peu de travail, mais qui peut booster les taux d’engagement et de réponse de vos pubs vidéo.

 

Il s’agit des sous-titres.
Tout simplement.

 

Tiens tiens, on en revient au copywriting.

 

Si votre script démarre sur les chapeaux de roue avec une annonce forte, mais que personne n’est là pour l’entendre, alors c’est le texte qui vient vous sauver la mise !

 

Vous payez pour de la pub vidéo ?

Ne négligez jamais plus les sous-titres.
Vous voulez voir par vous-même avant de me croire ? Testez les deux versions, vous m’en direz des nouvelles.

 

Maintenant, si vous êtes bloqué à l’étape précédente, c’est-à-dire à la rédaction de votre script de pub vidéo, j’ai peut-être une solution.

 

Mon bouquin sur les e-mails va beaucoup vous aider, puisque les mécanismes d’accroche et d’argumentaire sont les mêmes tant du côté des emails que du côté de la vidéo.
 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201

 

À très vite,

 

Djamel