Un humoriste connu vous montre comment arrêter de perdre des ventes

J’ai lu ça ce matin dans un journal…
Gad Elmaleh part à la conquête de l’Amérique avec un nouveau spectacle en anglais !
Je ne sais pas si vous êtes fan de cet humoriste, mais moi perso l’humour Where is Brian, c’est pas trop ma came.

 

Mais là, il parait que la sauce commence à prendre et le public anglophone commence à l’apprécier.

Enfin bref, on n’est pas là pour discuter les goûts et les couleurs de chacun, hein…

 

Aujourd’hui, je ne vous écris pas pour lui faire de la pub, mais pour vous parler d’un aspect qui devrait vous intéresser si vous tentez de vendre un produit ou un service, ou encore si vous vous intéressez au marketing.

Faire rire, c’est comme vendre…

On plante le décor, on communique, on prépare le public, on amène les choses correctement et BOUM… on shoote une blague.

 

Rire = Vente.
À ce niveau-là, c’est kif-kif.

Humoristes et Marketeurs : même combat !

 

Du coup, on va peut-être pouvoir s’inspirer du grand principe que Gad Elmaleh est en train de mettre en pratique pour conquérir son nouveau public.

Et dans notre jargon à nous, nouveau public équivaut à nouveau marché.

 

Parce qu’il est là l’engrenage. L’élément-clé.
Je parlais hier de l’importance de segmenter son public quand on crée une pub ou quand on lance un argumentaire de vente.

 

On y revient encore une fois.
Le public francophone et sa psychologie cartésienne ne rira pas aux même blagues que le public anglo-saxon. Les différences culturelles sont bien présentes et Gad doit adapter son humour et ses vannes au nouveau public qu’il vise. Et visiblement, d’après les commentaires que j’ai lus, Gad a bien compris ce concept…

 

Quand vous vendez votre solution, pensez à ça !

On ne vend pas de la même manière une méthode pour perdre du poids à une femme qui souhaite perdre 20 kilos suite à un accouchement, qu’à une personne qui souffre de troubles de l’alimentation.

 

Je vois beaucoup de clients rater des ventes à cause de ça.

Vendre à tout le monde, oui…
Mais vendre à tout le monde en même temps, c’est non.

Pour apprendre les bonnes ficelles qui vous aideront à rédiger des communications et utiliser la bonne psychologie sur votre public cible, mon bouquin est le bon plan : https://www.amazon.fr/dp/2960225201

 

A+
Djamel