Un conseil qui en vaut dix…

Aujourd’hui, si vous avez faim… ça tombe bien puisque je vous ramène un gros morceau de viande sur un plateau.

 

Parce que la pépite que je m’apprête à lâcher est bien trop souvent snobée comme une assiette d’épinards bouillis… par les petits entrepreneurs qui passent des nuits blanches à s’enflammer sur leur idée révolutionnaire.

Et pourtant, s’ils avaient la chance de lire cet e-mail… ils gagneraient un temps monstre et changeraient radicalement d’orientation stratégique.

 

Allez, j’arrête avec mon teasing et je sors l’écrin de ma poche…

==>
Sachez que vos clients potentiels feront presque tout ce qui est en leur pouvoir pour rester dans leur zone de confort. N’essayez jamais de les en sortir quand vous tentez de leur vendre votre produit ou votre solution.

 

Ça ne paye pas de mine, mais ça vaut de l’or.
Pour qui sait l’entendre, bien entendu.

 

Un exemple vous parlerait plus ?
J’ai ça en magasin…

 

Vous avez déjà fait un régime ?
Si c’est le cas, disons que vous l’avez fait pour éliminer l’un ou l’autre complexe (apparence, performance physique, image que vous renvoyez, etc.)

Et disons maintenant que vous avez fait, à vos yeux, la découverte du siècle puisque vous venez d’inventer un programme qui permet de perdre 10 kilos en 6 semaines.

 

Dans votre tête, c’est l’euromillions !
Vous montez un site, vous créez de l’audience et vous envoyez du trafic sur votre page de vente, persuadé de faire un carton.

Sur la page de vente, vous sortez votre plus beau copywriting et vous expliquez à vos lecteurs que le programme contient notamment toute une partie natation, avec plein d’exercices à faire dans l’eau… et qu’il est très facile de trouver des piscines et qu’il y en a dans chaque ville du pays…

 

La page reçoit des visites, mais rien ne se passe et on n’entend seulement une chouette qui hulule dans la nuit.

 

La solution qui a fonctionné pour vous ne convainc personne…
La majorité des gens qui entament un régime le font parce qu’ils sont mal dans leur peau avec leurs kilos en trop.

 

Ils rêvent d’aller à la piscine… mais uniquement le jour où ils auront perdu du poids. Pas avant !
La plupart a honte de se montrer en maillot de bain à la piscine municipale.

 

La zone de confort, c’est la matrice rassurante.
La sécurité apaisante.
Ne perdez pas ça de vue dans vos offres.

 

On a tous un client type qui éprouve une réticence pour l’une ou l’autre raison qu’on ignore.

 

Creusez, parlez avec vos clients potentiels et relevez ces petites défaillances. Ensuite, adaptez votre marketing en conséquence.

Pour le reste, une fois que vous connaîtrez votre public comme votre poche, vous pourrez lui parler comme à un ami. Un ami qui le comprend. Et les techniques se trouvent ici.

 

A +

Djamel