De Rédacteur d’E-mails Sans Expérience

À Serial E-mailer (Revenus & Business à la clé) en

Quelques Semaines à Peine ?

 

Regardez-moi ces têtes de chlasseurs…

À eux quatre, ces tueurs en série ont assassiné exactement 70 personnes !

 

Pourquoi afficher ces portraits sordides, vous me demandez ?

Eh bien, je l’ai fait pour 2 raisons bien précises :

 

1> Il me fallait quelque chose pour alpaguer votre attention… et j’ai pensé que leurs regards glaçants pouvaient remplir cette mission, même par écran interposé.

2> Ce que je m’apprête à vous révéler ici et maintenant pourrait bien vous permettre de maitriser le canal de ventes de l’e-mail (sans vous sentir forcé à faire du « marketing comme tout le monde ») et de générer avec celui-ci plus de business et de partenariats que vous ne pouvez supporter, tout en vous inspirant des serial killers les plus tristement célèbres.

 

Cher marqueteur,

Si vous souhaitez apprendre à écrire des e-mails qui, à la simple vue du titre, donnent envie d’ouvrir, puis de lire jusqu’au bout sans en perdre une virgule, mais aussi et surtout des e-mails qui vous permettent d’enfiler les ventes comme les perles… en ne dédiant que 30 à 60 minutes par jour, alors ce qui va suivre devrait vous émoustiller les coquillettes.

 

Voilà le morceau :

Quand je me suis lancé en ligne il y a quelques années, j’avais bien compris la puissance l’e-mailing. De fait, j’ai construit les colonnes de mon activité sur base de cette discipline-là.

Par contre, ce que je n’avais pas prévu, c’était qu’au-delà des ventes qui me pleuvaient petit à petit sur le coin de la caboche, j’ai aussi découvert avec un plaisir flegmatiquement dissimulé…

…que ces e-mails me ramenaient également :

 

  • De la visibilité
  • Des partenariats
  • Un certain statut dans ma thématique
  • Une tranquillité d’esprit au niveau professionnel
  • Et des clients pour mon activité de copywriter freelance

 

Pour tout vous dire…

Après quelques mois d’e-mailing dans ma propre activité, j’ai été contacté par différents marketeux bien en place, dans un éventail de thématiques large, avec des audiences bien plus imposantes que la mienne, pour rédiger leurs e-mails (en séquence ou en quotidien).

J’ai également participé à plusieurs lancements, à 5 et à 6 chiffres, dont le seul moteur était en général une page de vente et…

 

Quelques E-mails Rédigés

Selon Des Principes Bien Précis

 

Et non seulement, les clients ont commencé à venir me chercher.

Mais le plus intéressant dans l’histoire… c’est quand on se rend compte que des compétences bien affutées en e-mailing vous attirent le plus souvent des clients impliqués, extrêmement qualifiés et avec qui une relation saine et durable est totalement possible.

 

Voilà le genre de collaboration dont je parle : 

 

Mais n’allons pas trop vite en besogne.

 

Avant de rentrer là-dedans, il y a une chose que vous devez savoir :

Aussi étrange que ça puisse paraitre, au détour d’une lecture sur les tueurs en série, j’ai remarqué qu’il y avait de nombreux parallèles entre ce profil de criminels et ma façon d’utiliser l’e-mail pour faire des ventes.

 

Au bout de quelques chapitres dans le bouquin, je me suis même dit :

 

Wow Wow... Attends...

Mais c'est Exactement ça !

 

Alors, que ce soit clair : je ne me suis pas mis à fantasmer sur des têtes arrachées, des intestins stockés au congélo dans des boites hermétiques ou des morceaux de cervelle découpés soigneusement sur une planche à pain…

 

Par contre, j'ai remarqué que j'abordais l'écriture de mes e-mails de vente comme le serial killer aborde son crime.

 

Ça fait bizarre de dire ça, hein ?

Je sais… mais laissez-moi le bénéfice du doute un instant :

Le marqueteur intelligent saura ranger ses émotions le temps de la réflexion et saura reconnaitre en toute objectivité que le serial killer peut lui faire la leçon dans des domaines qui s’appliquent aisément au business et au marketing (tels que la persuasion, la détermination, la réflexion ou encore l’exécution), tout en condamnant bien sûr les atrocités et les abominations que ce dernier a commises et qui, de toute façon, ne concernent en rien la question de l’e-mailing.

 

Et en fait…

Vous voulez mon avis ?

Le marketing, et plus particulièrement le web marketing, est en train de se CONSANGUINISER plus vite que les familles royales au 17ème siècle...

Et ça…

 

C'est Une Opportunité

Pour L'entrepreneur Intelligent

 

Ça réfléchit moins.

C’est moins créatif.

Tout le monde se copie.

 

On retrouve toujours les mêmes structures de titres sur les pages de vente, les mêmes types de titres dans les e-mails, le même « style » d’écriture, les mêmes « lol » et autres blagounettes forcées, le même type d’accroches, les mêmes manières d’aborder les problèmes ou les solutions, les mêmes modèles d’e-mail formatés, etc.

Je vais m’arrêter ici.

 

Mais comment en est-on arrivé là ?

Moi, ce que je vois c’est que les marketeux se sont presque tous engouffrés dans le même couloir. Et sous prétexte qu’ils y ont trouvé quelques cacahuètes, ils n’en sortent plus…

Le souci c’est que quand une mine est surexploitée, les pépites d’or sont petites et se font rares.

 

Marketing généralisé, résultats généralisés.

E-mails normaux… résultats normaux.

 

C'est Pour Ça Que J'utilise

Une Méthode Radicalement Différente

 

Oui. Les serial killers sont fascinants pour les fans de thrillers, de séries policières ou d’émissions à la Faites entrer l’accusé … Mais dans une perspective marketing, j’ai remarqué qu’en siphonnant le profil « opérationnel » du serial killer (avec les caractéristiques qui nous intéressent chez lui) et qu’on applique tout ça à la rédaction des e-mails de vente, le cocktail était carrément explosif.

Par exemple :

 

 

Vous Voyez Ce Que Je Veux Dire ??

 

Ça, là… le cash qui roule sur les comptes IBAN… tout le monde en a besoin. Et mes méthodes peu conventionnelles de rédaction pourraient bien vous aider à atteindre des résultats tout sauf classiques, pour vous ou pour vos clients (si vous êtes freelance).

J’ai donc pris quelques semaines pour compiler toutes mes trouvailles, les structurer et les packager dans une méthode unique…

La méthode Serial E-mailerTM.

Voilà le topo :

J’ai enregistré près de 12 heures de pur jus d’e-mailing et de marketing dans une formation vidéo. J’ouvre la porte sur tous les principes théoriques et les meilleurs conseils pratico-pratiques pour que vous puissiez vous aussi entrer dans le cercle (honnêtement assez fermé) des marqueteurs, vendeurs, infopreneurs ou influenceurs capables d’écrire des e-mails qui font lire, cliquer et acheter…

… sans devoir passer des mois ou des années à tout découvrir par vous-même !

 

Si vous êtes assez fute-fute pour imprimer la méthode Serial E-mailerTM dans votre cerveau pendant deux à trois semaines et que vous commencez à écrire des e-mails selon les principes que j’y développe, il est fort probable que vous voyiez grimper la courbe de vos conversions presque à vue d’œil.

 

Une chose avant de soulever le rideau…

J’entends quelqu’un au fond de la salle qui me demande s’il faut une liste ou un business pour jouir pleinement de cette formation.

 

J’allais y venir…

Alors, pas forcément, mais c’est mieux en effet.

Ou du moins, avoir une idée bien précise qui commence à se dessiner sur une éventuelle activité professionnelle. De toute façon, l’e-mail est capable de propulser n’importe quel type business (les business en ligne ou hors ligne, les business à abonnement, les e-commerces, les affiliés, les apporteurs d’affaire, les professions libérales et un tas d’autres activités considérées comme trop « sérieuses », etc.)

 

Je pense aussi aux copywriters freelance qui veulent rajouter un corde à leur arc. Ils sont également invités à la fête et ils peuvent prétendre, eux aussi, à augmenter leur volume de travail avec une nouvelle compétence.

 

Par contre, si vous n’avez aucun intérêt pour l’e-mail et que vous êtes là juste par curiosité, alors peut-être que vous devriez zapper la suite de cette page de vente.

C’est comme les gens qui pensent que l’e-mail est mort ou que plus personne ne lit ses e-mails… Je ne veux pas non plus de ces gens-là sur ma page de vente.

 

Pour être clair, celui qui pense ou déclare ça, c’est soit qu’il a écouté un peu trop le dernier influenceur du marketing à la mode ; soit qu’il a reçu trop longtemps des e-mails soporifiques (à la Derrick).

Et ça par contre, c’est tout à fait possible !

Mais l’e-mail n’est pas mort.

Bien loin de là.

Je le constate dans mon activité et dans celles de mes clients.

 

Bref, je vous fais le tour du propriétaire ?

 

Voici De Quoi Vous Salir Les Mains

(Et Aussi Viser Des Résultats Anormaux)

 

Dans la méthode Serial E-mailerTM, je révèle par exemple :

 

  • Les 7 éléments qui composent la structure d’un e-mail et qui forcent la lecture jusqu’au bout (mise en garde : mettez ces éléments dans le mauvais ordre et votre e-mail aura beaucoup moins d'impact)
  • Les 3 méthodes qui décomplexent l’écriture… Particulièrement efficaces si vous êtes du genre à avoir un balai mal placé ou que vous ne savez pas comment attaquer un e-mail (la deuxième méthode à elle seule pourrait faire l’objet d’une formation)
  • Comment embaucher un pro gratuitement pour qu’il écrive vos e-mails à votre place, sans qu’il ne s’en rende compte (c’est assez bluffant comment ce truc fonctionne à chaque coup et donne des résultats dingues)
  • La mauvaise habitude, que je vois souvent chez des e-commerçants, mais pas que… et que vous devez « pester comme la fuite » pour écrire vos e-mails…
  • Le petit secret d’un copywriter pour rendre vos e-mails aussi intimes et personnels qu’un sous-vêtement (donc plus régulièrement lus et donc plus rentables)
  • Le petit truc qu’on retrouve de plus en plus dans les e-mails des marketeux aujourd’hui et qui, selon moi, même si parfaitement légal, devrait être banni à vie !
  • Faut-il saluer son lecteur au début de son mail ? Faut-il le tutoyer ou le vouvoyer ? Je réponds entre autres à ces questions…
  • L’espace pixélisé de votre e-mail trop souvent ignoré, mais qui peut, s’il est correctement exploité, augmenter votre chiffre d’affaires
  • Les 14 thèmes d’e-mails à utiliser pour attirer un max d’attention, comme un gosse de 4 ans avec une clope au bec…
  • La méthode anti-pommade pour écrire des e-mails outrageusement intéressants à lire
  • Comment écrire des e-mails électrochoc avec un minimum de storytelling
  • La technique inspirée d’un personnage culte des Simpson pour écrire des e-mails que très peu de marketeux pensent à écrire.
  • Comment raconter ce que vous voulez dans vos e-mails et inspirer de la confiance en toute circonstance (cette méthode flirte avec la « manipulation », d’ailleurs les médias qui pondent des fake news jouent souvent là-dessus… mais si vous êtes droit dans vos bottes, ce truc-là est très puissant)
  • Comment avoir des e-mails qui s’écrivent tout seuls en vous basant sur un élément bien précis de votre offre commerciale
  • La dynamique entre le QUOI et le COMMENT dans un e-mail… et pourquoi il est capital de faire les choses dans le bon ordre au risque de voir vos ventes lécher la moquette !
  • Le thème d’e-mail populaire qui est populaire pendant les lancements, mais qui peut en réalité s’envoyer toute l’année
  • Comment créer des e-mails en raclant le fond de sa boite mail… ça fait pas très glamour dit comme ça, mais ces e-mails ont en général des taux d’ouverture et de conversion étonnamment hauts
  • J’ouvre le rideau sur l’e-mail qui m’a causé le plus de désabonnements et je vous raconte comment j’ai accompli cette prouesse (note : le taux de désabonnement n’est que la partie visible de l’iceberg, cet e-mail a aussi statistiquement généré le plus d’engagement avec mes lecteurs)
  • La petite technique à tenter si vous voulez siphonner quelques abonnés chez la concurrence avec un simple e-mail
  • L’élément de branding qui a inspiré un de mes clients à construire tout son marketing… et comment vous pouvez utiliser cet élément bien précis pour écrire des e-mails que vos lecteurs s’éclateront à lire et redemanderont !
  • Comment utiliser le principe découvert par un scientifique russe dans vos e-mails et rendre vos lecteurs accros à ce que vous écrivez
  • Comment gagner la guerre de l’attention dans la boite mail de vos abonnés (probablement la valeur marketing la plus chère à notre époque)
  • 8 façons d’écrire des titres qui font cliquer (j’ose croire que même le blessé qui a les deux mains dans le plâtre demanderait à sa mère de cliquer sur ces e-mails à sa place pour les lui lire !)
  • Comment produire un effet « cambriolage » avec quelques mots
  • Combien de temps vous devez passer sur vos titres d’e-mails
  • Comment fouiller dans les tréfonds de la psychologie humaine pour créer des titres presque impossibles à ignorer (de la bonne soupe de copywriter entrainé)
  • Comment utiliser un vieux mécanisme de défense de la race humaine pour pondre des titres efficaces
  • La compétence de rédaction que tout copywriter doit posséder pour écrire des textes persuasifs et des titres épiques
  • Le mot de la langue française qui a le plus gros ratio « nombre de lettres/efficacité » quand il est utilisé dans un titre (c’est simple, utilisez-le quand le cas s’y prête et regardez votre taux d’ouverture monter en flèche)
  • Comment transformer n’importe quelle phrase en titre qui force le clic et la lecture (ou comment provoquer un effet « poil à gratter » qui exige l’ouverture de l’e-mail !)
  • Comment zig-zaguer et utiliser la technique des 225 centimètres carrés pour écrire des titres surprenants
  • Comment utiliser la technique de la Belle et la Bête pour rédiger des titres déconcertants
  • Pourquoi et comment s’inspirer des meilleures publicités et des meilleures pages de vente pour écrire ses titres d’e-mails
  • L’encyclopédie (gratuite) de phrases courtes et punchy qui vous servira à écrire des titres d’e-mails que personne ne rédige et qui divertissent autant qu’une bande de Tziganes bourrés à la vodka (vous avez déjà assisté à un mariage tzigane ?)
  • La petite technique inspirée d’un film d’Alain Chabat pour écrire des titres d’e-mails qui donnent des taux d’ouverture impressionnants
  • Les titres « à la con » que je teste et qui me donnent parfois des résultats surprenants (je vous donne quelques exemples)
  • Une petite technique pour monter sur les épaules des géants et écrire des titres qui attireront vos lecteurs comme des mouches sur un étron fraichement démoulé
  • Comment raconter une histoire en quelques mots et en faire un titre !
  • Comment utiliser un petit penchant de l’esprit pour composer des titres très difficiles à ignorer
  • Faut-il écrire son titre avant ou après avoir rédigé son e-mail ? Je réponds à cette question existentielle
  • Le petit truc à régler sur votre autorépondeur, que bien trop de marketeux ignorent, mais qui a une incidence capitale sur votre taux d’ouverture (donc de lecture, et donc de ventes !)
  • La meilleure façon d’attaquer un e-mail (alors oui d’accord, il faut être surprenant… et je développe ce point en détail… mais il y a aussi un autre élément auquel très peu de monde pense)
  • Comment utiliser la technique de la brèche pour rédiger une accroche d’e-mail qui force la lecture (inutile d’aller sur Google pour trouver ce que c’est… ce concept sort tout droit de ma caboche aguerrie à l’e-mail quotidien)

 

Faisons une petite halte pour reprendre notre souffle, voulez-vous ?

 

À ce stade, vous pourriez me demander très justement :

« Oui OK, Djamel, mais moi je batifole dans une thématique qui n’a rien à voir avec la tienne… je suis dans la santé, la finance, le mannequinat, le développement personnel, le culinaire, le fitness, etc… est-ce que la méthode Serial E-mailerTM va fonctionner ? »

 

Alors… Pour vous situer le truc, cette formation ne se base pas sur du peut-être ou de l’à peu près.

Elle se base sur des centaines et des centaines d’e-mails rédigés dans la thématique du web marketing… mais AUSSI dans d’autres thématiques très variées dans lesquelles je suis actif, que ce soit pour mon compte ou pour celui de mes clients…

 

J’ai fait de l’e-mailing dans une bonne dizaine de thématiques différentes, de la mode à la customisation de véhicule, en passant par l’immobilier, l’apprentissage de langues étrangères, les techniques de vente, le web marketing, le e-commerce, l’édition de livres, le développement personnel, la cosmétique, etc…

 

Et il ne doit pas y avoir beaucoup de thématiques au monde pour lesquelles cette méthode d’e-mailing ne fonctionne pas…

 

Pourquoi ?

Parce que la psychologie humaine au final, elle est universelle. Ce n’est pas le facteur « thématique » qui est déterminant, c’est le facteur « humain ».

 

Mais y en a encore sous le capot…

Dans Serial E-mailerTM, je partage aussi :

 

  • 10 façons d’enchainer des idées pour passer de l’intro au « noyau central » de votre e-mail (il existe probablement plus de 10 façons, mais avec ces phrases-types, vous avez de quoi vous amuser quelques années)
  • Les 3 types d’accroches et les 3 points à tenir à l’œil quand vous voulez rédiger une accroche impossible à ignorer
  • Les 2 ingrédients à combiner pour un effet dynamite quand vous débutez la rédaction d’un e-mail
  • Comment faire comme Tonton David et mettre de l’huile entre les différents blocs qui composent votre e-mail
  • La petite technique issue du journalisme pour rendre vos e-mails plus faciles à lire, plus digestes et plus naturels
  • Comment assurer une lecture fluide du tire jusqu’à l’appel à l’action de vos e-mails
  • Pourquoi le storytelling est si puissant et comment s’en servir dans vos e-mails pour les rendre électrisants
  • Quels sont les petits éléments à intégrer dans vos histoires pour qu’elles soient non seulement intéressantes, mais qu’en plus on les retienne comme un vieux souvenir d’enfance
  • La différence entre un bon storyteller et un mauvais storyteller (indice : tout se joue sur 6 pauvres lettres !)
  • Une structure simple mais tellement efficace pour vendre avec le storytelling (oui, il y a l’histoire, bien sûr… mais il y a aussi deux éléments cruciaux)
  • Le triangle d’or pour une histoire digne de ce nom (zappez un de ces éléments et votre histoire sera aussi goûteuse qu’une purée sans patates)
  • Le type d’histoire auquel j’ai recours 9 fois sur 10 dans une page de vente (cette info est plus axée « page de vente »… mais pas moins intéressante)
  • Les deux notions qui vous permettront de commencer une histoire avec pas grand-chose (pas besoin d’avoir un truc complètement inédit à raconter si vous débutez avec ces deux trucs-là… avec ça, vous mettez un coup de genou dans les burnes du syndrome de la page blanche)
  • Le petit conseil complètement sous-coté d’un auteur ultra-prolifique pour écrire des histoires à se ronger les ongles d’intérêt
  • Le « contrat » que vous ne pouvez pas briser quand vous racontez une histoire (au risque de voir vos abonnés vous lâcher complètement et ne plus ouvrir vos e-mails)
  • La méthode du saucisson inspirée d’un marketeur US pour écrire des séquences d’e-mails haletantes
  • Comment booster votre capital sympathie en rédigeant des e-mails que l’éducation nationale n’aurait probablement jamais validés
  • Comment créer du relief dans un e-mail en choisissant les bons mots
  • La « méthode géographique » pour écrire des e-mails inédits, comme la présence d’un grand-père, casquette sur la tête, dans une battle de breakdance
  • Le site que j’utilise très souvent pour donner plus d’abdos à mes e-mails
  • La grosse différence entre le copywriting des e-mails et le copywriting des pages de vente (il y a certaines choses qu’une page de vente doit communiquer… et d’autres choses qu’un e-mail peut communiquer ; la nuance est importante)
  • Comment décupler la force de vos e-mails avec juste un petit réglage dans votre attitude (rien de farfelu ou de tiré par les cheveux, mais un vrai conseil qui sent bon le marketing direct)
  • 9 concepts du copywriting adaptés à l’e-mail de vente (comme vous l’aurez compris, le copywriting de l’e-mail est une bébête tout à fait singulière)
  • Comment s’inspirer de la psychologie de l’enfant pour donner envie à vos abonnés de rentrer dans votre univers chaque jour un peu plus (un principe par les infopreneurs, pour les infopreneurs)
  • Comment appliquer les enseignements du psychanalyste Sigmund Freud et craquer des e-mails qui donnent envie de faire chauffer la carte bleue
  • La technique des deux lignes sur une page blanche pour trouver des idées d’e-mails qui donnent envie d’acheter
  • Le fléau qui touche bon nombre de marketeux qui se lancent dans la rédaction d’e-mails de vente (à la grosse louche, je dirais que c’est un problème qui touche au moins 8 personnes sur 10… et ce truc est vraisemblablement la raison numéro 1 de leurs faibles statistiques de conversion… je vous livre mon flacon d’antidote : 3 techniques pour sauver votre peau)
  • L’élément complètement invisible qui vous éloigne de l’argent de vos clients sans que vous vous en rendiez compte (vous avez du mal à faire des ventes ? C’est peut-être dû à ça)
  • Comment éviter de cramer votre « capital attractif » durement acquis (conseil particulièrement valable si vous faites de l’e-mail quotidien)
  • Comment inverser les rôles et mettre la pression sur les épaules de votre prospect dans un e-mail de vente
  • Le sacrifice (parfois nécessaire) à faire si vous voulez construire un business pérenne, qui dure dans le temps et qui affronte les mers déchainées comme un bateau de pirate
  • La méthode « blanc-noir » pour donner à vos abonnés ou prospects l’envie irrépressible de cliquer sur vos liens et découvrir vos offres
  • Le principe issu d’un film d’horreur des années 2000 pour faire un deuxième trou de balle à vos lecteurs (est-ce que ça permet de faire plus de ventes ? Ce n’est pas forcément visible immédiatement, mais sur le long terme, ce principe fait des ravages)
  • Comment se la jouer araignée géante et tisser toute une toile autour de vous avec de simples e-mails (les pros du SEO connaissent eux aussi cette technique et elle est parfaitement adaptable aux e-mails…)
  • Les 11 mots à prononcer quand vous pensez que votre e-mail est un peu trop ennuyeux (avec effet immédiat sur votre écriture)
  • Que faire si vous partez de zéro et que vous n’avez jamais écrit le moindre e-mail de votre vie
  • Le truc qui fera lire vos e-mails, au-delà du contenu divertissant et intéressant que vous apporterez sur la table
  • Le croche-patte vicieux à un principe fondateur du copywriting… Si vous n’avez pas peur de prendre les chemins de traverse, ce petit truc vous sera bénéfique (d’après mes observations, il est responsable à lui seul du succès des plus gros infopreneurs au monde)

 Comment Se Présente La Formation ?

 

Celui ou celle qui s’offrira Serial E-mailerTM aura accès à une plateforme verrouillée sous mot de passe. Cette plateforme lui donnera accès à :

 

  • 26 vidéos
  • Pour environ de 12 heures de formation
  • Les vidéos et les Mp3 seront téléchargeables, de quoi emmener la formation partout avec vous
  • Il y aura aussi quelques PDF avec des notes à télécharger
  • Et un espace question-réponse sera mis à disposition H24

 

 

Voici encore un aperçu de ce qui vous attend dans cette formation inédite :

 

  • Comment s’inspirer de la communication non-verbale pour rendre vos e-mails plus attractifs
  • La liste (non exhaustive) de mots qui ont une fonction mécanique, mais aussi une fonction scotchante et que vous pouvez utiliser dès aujourd’hui dans vos e-mails (liste révélée)
  • La technique du plombier pour rendre la lecture de vos e-mails aussi fluide qu’une discussion entre potes
  • La petite technique inspirée du 8ème art (la B.D.) pour rendre vos textes plus divertissants
  • Comment installer une boite de vitesse dans votre clavier et mettre une partie de vos prospects dans les dispositions "cardiaques" idéales pour acheter
  • Les 2 éléments complètement ignorés par les trois quarts des marketeux et qui font pourtant toute la différence entre un bon et un piètre communicateur (à plus forte raison, ces éléments sont capitaux pour l’infopreneur)
  • Comment jouer avec certaines facettes de votre caractère si vous faites de l’e-mailing quotidien (plusieurs démonstrations en live)
  • Comment créer le véritable charme de l’e-mail (depuis tout à l’heure on parle de principes et de techniques, mais là on rentre vraiment dans quelque chose de beaucoup plus subtil… si vous appliquez ça, votre écriture prendra inévitablement du galon)
  • Le principe de psychologie humaine directement pompé dans la physique pour créer un marketing audacieux et hyper attractif
  • Et les deux actions à prendre pour accomplir la mission mentionnée au point ci-dessus
  • La règle d’or du CTA (appel à l’action)… Manquez-lui de respect et elle vous explosera à la figure comme un retour de fouet
  • Le petit truc pour repousser les clics de curieux dans vos e-mails (rien de plus chiant que des clics de curieux, non ?)
  • Et l’autre petit truc pour faire sauter en l’air votre taux de clics (c’est l’inverse de la technique mentionnée ci-dessus… donc, je vous mets en garde, il risque de vous ramener beaucoup de curieux sur vos offres ou pages de vente)
  • Comment recycler des trucs que vous avez déjà écrits (si vous êtes assis sur une mine de contenu… pourquoi se priver du recyclage ?)
  • 2 conseils de productivité pour écrire vos e-mails plus facilement et plus rapidement
  • L’histoire d’un vendeur de viande… et la leçon incroyablement importante qu’il donne pour les Serial E-mailersTM sérieux dans leurs affaires
  • Le petit truc de copywriter pour passer un dernier coup de chiffon sur votre e-mail avant de l’envoyer à votre liste
  • Un petit coup d’œil sur une thématique qui a un énorme potentiel (des millions de vue sur YouTube, un engagement de malade, la preuve en chair et en os que cette thématique génère de l’argent… pourtant pas de vrai marketeux qui l’exploite réellement… c’est simple : si j’avais plus de temps, je m’attaquerais à cette thématique et baserais tout mon marketing sur de l’e-mail quotidien !)
  • Les 3 sources d’idées pour remplir des listes à n’en plus finir et savoir systématiquement quoi écrire à vos abonnés
  • Le pacte que vous devez faire avec vous-même si vous voulez réussir à générer des ventes avec vos e-mails
  • Comment un ustensile de cuisine peut vous aider à écrire des e-mails qui feront parfois rougir vos prospects et leur donneront envie de découvrir vos offres
  • La méthodologie prisée par les plus grands copywriters (dont Eugene Schwartz) pour écrire du texte qui vend… et évidemment, l’e-mail se prête à merveille à celle-ci…
  • La première question à se poser quand on débute dans l’e-mailing et qu’on n’a pas trop d’idées d’e-mails…
  • Comment consulter et chercher dans le grand buffet du web pour remplir des listes d’idées et réduire les risques de panne sèche (je vous montre 5-6 sites sympas… rien de révolutionnaire ici, mais avec les indications que je vous donne, vous ne devriez jamais passer à côté des vraies bonnes idées)
  • Le vilain défaut de la race humaine qui apporte des hectolitres d’eau à votre moulin ! Comment ne pas se servir de ça pour écrire ses e-mails ? Pourtant peu de marketeux empruntent cette voie-là correctement (produisent tous la même soupe, j’vous dis !)
  • L’émission qui passait dans les années 2000 et qui a permis à TF1 de se faire des nouilles en or en placements publicitaires à une heure pourtant assez tardive… Le truc intéressant, c’est que vous pouvez surtout vous inspirer du thème central de cette émission pour écrire des e-mails presque sur commande et être sûr que vos e-mails seront lus avec autant d’intérêt qu’un crédit à la consommation
  • L’exercice que vous pouvez faire n’importe où et n’importe quand pour nourrir le muscle de la créativité qui sommeille en vous et générer des idées d’e-mails plus vite que votre ombre
  • Le truc à faire pour affûter les couteaux du serial e-mailer (c’est une compétence essentielle)
  • Comment rédiger des e-mails qui sont des purs antidépresseurs ou neuroleptiques… preuves à l’appui (je vous apprends à rédiger ce type d’e-mail bien précis)
  • Comment rédiger des e-mails qui vous laissent parler directement au subconscient de vos prospects et leur imprimer dans le cortex que vous êtes l’un des leurs…
  • L’émission que je regarde de temps en temps (vous vous en fichez peut-être de cette info, mais quand vous saurez pourquoi je la regarde, vous verrez probablement les choses d’un autre œil)
  • Le site et la source d’idée pour faire des offres divertissantes toute l’année (couplez ça avec un grand principe mis en avant par le copywriter le plus prolifique au monde et regardez les résultats)
  • Comment gérer, ranger et ne jamais oublier toutes les idées d’e-mails qui vont vous pleuvoir sur la tête H24 après avoir suivi cette formation
  • Le truc qui prend plusieurs quarts d’heure à faire, mais qui peut vous débloquer quand vous êtes en panne sur une page de vente (accessoirement, ça pourrait aussi s’appliquer à l’e-mail, si vous traversez une période de famine créative)
  • Ce que j'écris sur un fichier bloc-notes pour gagner un temps de dingue dans la rédaction de mes e-mails (indice : ça n’a rien à voir avec l’écriture de l’e-mail ou sa structure)
  • Le truc presque trop facile à faire (mais qui prend un peu de temps par contre) pour imprimer dans votre cerveau la structure des e-mails ou des textes de vente efficaces jusqu’à la fin de vos jours
  • Le petit secret de deux auteurs de fiction qui ont marqué l’histoire pour écrire rapidement (bien entendu, ce truc s’applique aussi à la rédaction de vos e-mails, peu importe votre niveau)
  • La petite anecdote choquante d’un grand auteur de la littérature française qui révèle une énorme leçon d’écriture et de rédaction
  • La petite loi scientifique qui met tout le monde d’accord et qui vous permet d’écrire quoi que ce soit dans un laps de temps raisonnable (clin d’œil si vous avez une vie bien remplie…)

Avertissement Critique

 

Le simple fait d’acheter cette formation ne fera pas de vous un Serial E-mailerTM du jour au lendemain. Les bons réflexes, les galons et les ventes, ça se gagne à force de travail et de pratique.

Si cette petite phrase à elle seule vient de vous refroidir les miches, je vous le dis en toute honnêteté, n’achetez pas cette formation.

Vous serez déçu…

 

…Surtout que je n’offre pas de garantie satisfait ou remboursé !

Tout achat est définitif.

 

Seuls celles et ceux qui sont vraiment prêts à passer un cap dans leur business et à opérer un changement dans leur manière de communiquer et de vendre trouveront leur bonheur dans cette formation.

Si vous êtes cet entrepreneur…

Celui qui préfère se conformer et rédiger des e-mails « bonne pâte » comme l’écrasante majorité des marketeux dans votre thématique, vous n’avez aucun intérêt à considérer Serial E-mailerTM.

 

Mais je ne suis pas fou…

Je sais que tout le monde n’est pas prêt à assimiler et à utiliser une méthode d’e-mailing qui roule à contre-sens.

 

Certains sont prêts à prendre les chemins de traverse en pondant des e-mails quotidiens ou des séquences qui sortent du lot…

Mais d’autres ne le sont pas.

REJOINDRE
LA FORMATION
PAYER VIA PAYPAL

ou

PAYER PAR CB

P.S. : On n’a pas encore parlé du prix ? Vous avez raison !

Serial E-mailerTM est à 293 euros (c'est donné ou c'est cher ? à chacun sa perception)...

 

Djamel

REJOINDRE
LA FORMATION
PAYER VIA PAYPAL

ou

PAYER PAR CB