Rédiger et attirer l’attention comme un pet bien sonore dans une salle d’examen

Si vous lisez mes e-mails depuis un petit temps, vous aurez remarqué un truc tout bête.

J’invente des mots…

 

Enfin non, je n’invente pas des mots, je réinvente leur orthographe !

Pourquoi je fais ça ?

 

C’est une petite facette de l’un de mes grands principe en marketing : le contraste. Quand le troupeau marche vers l’Est, je coure vers l’Ouest. Mon leitmotiv.

Des mots comme pot-gnon, Faisse-bouc, l’ékole ou gou-roux attirent plutôt l’attention, non ?

 

Ou alors vous vous dites juste « mais c’est quoi cet idiot qui ne sait même pas écrire des mots simples ! »

 

Blague à part…
Le contraste attire l’attention.

 

Et vous ne devez jamais lésiner sur tout ce qui est en votre pouvoir pour créer du contraste et de l’attention par rapport à vos concurrents.

Tout est bon à prendre.

 

Admettons que vous ayez une liste d’abonnés, un blog ou une page Facebook avec une petite communauté qui vous suit… Il y a de fortes chances pour que les personnes de cette communauté suivent également vos concurrents ou d’autres acteurs de votre secteur…

 

En partant de ce principe, n’avez-vous pas tout intérêt à sortir du lot ? Au milieu des baballes blanches, vous ne voulez pas être la baballe jaune fluo ?

 

Yes

Le contraste attire l’attention et celui qui attire l’attention a plus de chance d’attirer du trafic et par conséquent de générer des ventes.

 

L’orthographe c’est un petit délire.

Mais vous pouvez jouer sur le contraste à plein de niveaux : vos titres, votre façon de communiquer, vos opinions, votre manière de travailler, votre fréquence de communication, etc…

 

Soyez unique et faites-vous remarquer (comme un pet bien sonore dans une salle d’examen ou règne un silence de mort) !

 

 

C’est le meilleur moyen pour donner du fil à retordre à vos concurrents.

Cliquez ici pour maîtriser enfin cette bonne vieille théorie du contraste dans vos communications.

 

A+

Djamel