Ne faites pas confiance aux marketeux qui envoient des “E-mails Cacatov”

Deux ou trois mots de contexte pour poser les fondations de cet e-mail…

 

Récemment, les forces de l’ordre françaises se sont inquiétées de voir apparaitre un nouveau phénomène lors des rassemblements de Gilets Jaunes :
L’utilisation d’une nouvelle arme… le Cocktail Cacatov.

 

Une bouteille en verre remplie d’excréments, d’urine ou de matières fécales (humaines ou animales) et vous avez de quoi effrayer les Robocop des temps modernes.

 

Remarque, entre ça et un coup de flash-ball dans les mirettes, perso j’ai vite fait de choisir mon supplice…

 

Mais il semblerait que le Cocktail Cacatov soit plus dangereux qu’il n’y parait.

 

Vous voyez, se ramasser un morceau de crotte de chien dans l’oeil ou dans la bouche, ça peut être porteur de sales maladies.

(Oui, je sais… l’image qui vient de s’afficher dans votre tête est horrible, vous m’en voyez désolé)

 

Et à côté de ça, je viens de lire quelque part que le lancer de Cacatov était passible de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amande…

 

 

Mais le phénomène n’est pas récent.

Du moins, dans la sphère du web marketing, il existe depuis des années et personne n’a jamais porté plainte contre qui que ce soit.

 

Le plus souvent, ce phénomène prend la forme d’un courrier électronique :

L’e-mail Cacatov…

 

L’e-mail Cacatov cause beaucoup de tort à celui qui l’ouvre.

 

Vente agressive et irréfléchie.

Arguments incohérents.

Des – 50 % en taille de police 98.

Des couleurs flash de partout.

Et un bouton « J’EN PROFITE » gros et coloré comme un Gilet Jaune…

 

Les e-commerçants sont passés maitres dans l’art d’envoyer des e-mails Cacatov… à part quelques-uns qui tirent leur épingle du jeu.

 

Mais soyez-en certain, 95 % d’entre eux sont juste mauvais.

 

 

Et ça, ça crée des opportunités.

 

Si vous êtes dans l’e-commerce, vous n’aurez aucun mal à vous démarquer sur ce point-là…

Et si vous vous n’avez pas de boutique, mais que vous avez envie de décrocher quelques contrats pour du copywriting, contactez ces e-commerçants en direct et proposez vos services à l’essai.

 

Vous aurez vite fait de leur prouver par A + B que l’e-mail Cacatov leur fait plus de mal que de bien !

 

 

Pour zieuter sur ma méthode de rédaction d’e-mails et muscler votre jeu, vous connaissez l’adresse :

 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201

 

Bon week-end

 

Djamel