Multi millionnaire à 7 ans

Je vais vous avouer un truc dont j’ai un peu honte.

Mais si vous avez des mioches en bas-âge, vous allez partager ma souffrance.

 

De temps en temps, j’en ai par-dessus le cigare quand mes gosses démontrent autant d’activité qu’une centrale nucléaire, alors je leur laisse la tablette et ils regardent des vidéos enfantines… ça a l’avantage de me procurer une paix royale pendant quelques instants.

 

Pendant ce temps-là… à l’autre bout de la planète, un petit mec prénommé Bryan vient de se hisser en tête du classement des Youtubeurs les mieux payés au monde… à seulement 7 ans.

 

Moi quand j’avais 7 ans, j’étais en mode crotte de nez, jean tout vert au niveau des genoux en train de manger mes tartines au choco devant le club Dorothée !

Lui, il pèse 22 millions de dollars.

 

Voilà le tableau de chasse de ce petit Youtubeur influenceur pour l’année 2018.

 

C’est d’ailleurs un modèle économique à la mode sur pas mal de réseaux chaud-chauds. Dont Youtube.

 

Vous allez retrouver des influenceurs dans plein de thématiques qui vont du cosmétique au jouet, en passant par le camping, le bricolage, etc… une fois qu’ils ont des grosses communautés qui consomment leur contenu, on leur propose des gros chèques pour exhiber des produits devant la masse qui en redemande…

 

Et rien d’étonnant à ce que ce modèle économique soit aussi puissant… il utilise tout simplement un principe de la vente vieux comme le monde : la démonstration.

 

Trop de marketeux omettent d’injecter des éléments de démonstrations dans leurs pages de vente, alors que c’est un catalyseur de ventes.

 

Vous vendez une formation ?

Tirez le rideau un tout petit peu et laissez voir un aperçu des cours avec une ou deux vidéos.

 

Vous vendez vos services de référencement ?

Démontrez votre savoir-faire et exposez votre méthode de travail.

 

Ça donne un aspect concret et matériel à votre produit ou votre solution dans ce monde trop digital !

Et si vous faites bien le boulot, votre prospect arrivera à s’imaginer en train d’utiliser votre produit ou réellement voir les résultats qu’il va pouvoir obtenir.

 

Et là on commence à parler business.

Pour discuter (sans aucun engagement) de votre page de vente ou de votre projet, contactez-moi…

 

Parfois sur une idée bien concrète, on débloque le robinet des ventes qui était juste un peu grippé :

Contact

 

Djamel