Les rêveurs ne feront jamais de cachhh avec ces 400 mots

Attention : titre ‘achement polarisé ^^

Pola… quoi ?

 

Gros sujet…

La polarisation.

 

Si vous vous intéressez au marketing depuis un petit temps, vous aurez vite compris que l’objectif de celui-ci est simple :

Attirer à vous les meilleurs clients.

 

Mais le marketing a également un deuxième objectif, beaucoup moins exploité :

Repousser les mauvais clients looooin de vous !

De manière générale, les marketeux (tous secteurs confondus) ont une optique basée à 100 % sur la première approche. Très peu ont une stratégie basée sur l’objectif qui consiste à repousser les mauvais clients (c-à-d les mauvais payeurs, les divas, les arrogants, ceux qui vous prennent pour leur esclave sous prétexte qu’ils vous payent, etc.)

 

Et pourtant, la deuxième approche apporte son lot de confort quand on sait s’en servir.

 

Utiliser le principe de polarisation dans vos communications ou dans vos pages de vente par exemple, revient à réfléchir de la manière suivante :

 

Puisque je ne peux pas vendre à tout le monde, je décide de me ranger à 200 % du côté des clients que je vise, quitte à me mettre complètement à dos tout le reste du monde.

C’est un principe qui implique d’être radical dans vos propos, voire de choquer quelques âmes bien-pensantes… mais la face B de cette galette, c’est plus de ronds dans votre besace, puisque vous créez un plus gros lien avec ceux qui partagent vos principes.

 

Sur la question épineuse de vos tarifs par exemple :

Vous voyez, si vous criez haut et fort que vos tarifs sont élevés et que de surcroit vous tapez sur le clou en affirmant que vous avez même l’intention de les augmenter, est-ce que vous allez recevoir des coups de fil de clients obsédés par le low cost ?

Peu de chances.

 

Cette catégorie-là sera hors de vos pattes et ira tenter de raboter les prix de quelqu’un d’autre.

Mais attention, ne vous brûlez pas les ailes à ce petit jeu.

 

Si vous envoyez les mauvais signaux au mauvais moment (la manière et le timing sont importants), ce genre de manœuvre fera une grosse clé de bras à votre réputation et vous devrez la ramasser à la petite cuillère…

 

Je peux vous en dire plus dans une discussion privée (par e-mail ou via Skype).

Pour me contacter et parler de votre marketing (et de votre copywriting), faites-le via le formulaire qui se trouve ici :

 

www.ekoledubiz.com/contact

 

Djamel