Les manipulateurs sont-ils tous des psychopathes ?

Je vous plante le décor. Il est 19h30.

Devant moi une assiette aux couleurs de Winnie l’Ourson. Le contenu ? Purée, poisson et haricots verts.

À ma droite, ma fille de 2 ans et demi qui préfère largement me parler de princesses et de châteaux-forts plutôt que de finir son assiette. Tu m’étonnes… La vie de château, ce n’est sûrement pas devoir bouffer sous la contrainte.

Mais j’ai beau lui expliquer qu’il faut qu’elle mange pour devenir une belle princesse et pouvoir faire du cheval, y a rien à faire… la bouffe, elle est pas fan !

Alors, vous savez ce que je fais après m’être imaginairement claqué la tête contre les murs ?

Je détourne son attention avec une question ou une histoire et là… HOP, je lui fais gober mes cuillères les unes après les autres. Purée… Poisson… Haricot… Poisson… Purée… bois un peu d’eau…. Haricot…

Si vous avez des enfants, vous comprenez cette lutte ! Et même si vous n’en avez pas, vous comprendrez qu’on use de mille et une techniques, on les manipule, on leur fait gober les cuillères… POUR LEUR BIEN !

Qu’est-ce qu’ils feraient sans nous, ces mioches ? Ça boufferait que du chocolat et des bonbons et ça materait Docteur la Peluche en Pampers dans le salon à 2h du matin… Heureusement qu’on est là, quand même.

Et nous, qu’est-ce qu’on ferait sans eux ?

Encore une question qui n’a pas besoin de réponse. On les aime, on les adore, on veut leur bien, leur bonheur et leur bonne santé. On sait ce qui est bon ou pas bon pour eux. On a l’expérience de la vie, on a appris de nos erreurs, …

Et un truc que j’ai appris à l’Ekole du Biz, c’est que si vous considérez vos clients comme des bœufs qui peuvent vous apporter votre beef steak et puis Ciao, bon dimanche… eh bien, c’est mal barré. Mais, je ne crois pas que ça soit votre cas et j’espère que vous me donnez raison.

Si vous avez de l’estime pour vos clients, et par clients j’entends des gens à la recherche d’une solution, vous avez un devoir envers eux. Celui de veiller à leur bien.

 

On a souvent une mauvaise image du marketing. On associe souvent les marqueteurs et les vendeurs à des manipulateurs aguerris qui n’ont aucun scrupule à soutirer de l’argent aux pauvres moutons crédules…

Mais la vérité sort de la bouche des entrepreneurs qui vont à l’Ekole du Biz. Et vous serez peut-être choqué par ce je vais vous dire.

« Manipulation » n’est pas un vilain mot dans mon dictionnaire.

À une condition.

Que vous sachiez… Que vous soyez convaincu et sûr à 100 % que la solution que vous vendez est la solution qui va rendre la vie de votre client plus facile ou qui va résoudre son problème.

Si cette condition-là est remplie, alors user de stratagèmes pensés en amont (comme un joueur d’échec essaye d’anticiper la réaction de son adversaire) pour pouvoir vendre votre produit ou vos services est tout à fait tolérable.

Et comme je l’ai déjà dit, si vous savez que votre produit ou service va épargner des ennuis à votre client, vous avez la mission de lui vendre votre solution.

 

Bon, c’est pas tout ça, mais faut que j’aille torcher le pépète de ma princesse. Elle vient de crier :

« Papa… Finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii »

 

A+

Djamel