Le règne sanglant du Puta-Klik

Une fois n’est pas coutume, la semaine passée, je me suis connecté à mon compte Faisse-bouc…

 

Je suis sur quelques groupes qui causent principalement d’entreprenariat, de business et de marketing.
Et je tombe sur une vidéo d’un marké-teux qui traite… des titres d’e-mails.

 

Évidemment, le sujet m’intéresse.
Je mets Play et j’écoute.

 

Dans sa vidéo de 4 minutes, il nous donne des conseils pour booster les taux d’ouverture de nos e-mails. Pour appuyer sa théorie, il donne les titres qui ont bien marché pour lui (jusqu’à 60 % de taux d’ouverture) et nous propose de les utiliser à notre tour dans nos e-mails.

 

Premier titre fracassant ?

 

« RE :  Notre rendez-vous »
Parce que le RE : simule la réponse… la personne qui reçoit ce mail va se dire « tiens, mais c’est une réponse à un mail que j’ai envoyé… en plus, ça parle d’un rendez-vous… mais qu’est-ce que c’est ? »

 

Et là ? Klik klik !

 

Deuxième tuerie ?

 

« Oups… votre payement a échoué »
Là encore, on crée dans la tête de la personne qui reçoit le mail une situation d’urgence… et puis ça parle de payement… « mais j’ai pas fait de payement moi, qu’est-ce que c’est que ça, je me suis fait pirater ou quoi ?! »

 

Résultat ça kliiiiik !

 

Une dernière bombe pour la route ?

 

« Réservation de votre coaching »
Avec cette merveille, votre lecteur rentre en mode alerte : « quoi ? mais j’ai pas commandé de coaching, moi… je kliik ! »

 

Bien, bien.

Et la vidéo a fait son petit effet, les gens applaudissent et en redemandent.

 

Je précise avant tout que je n’ai rien contre ce marké-teux. Chacun sa route et c’est probablement un bon gars.

 

Mais vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de ce genre de pratiques.
Laissez-moi vous donner mon avis (non sollicité) sur la question.

 

Se creuser la tête pour rédiger ce genre de titres, c’est se ranger du côté de la team « tactiques ». Par définition, la tactique est une manœuvre qui exploite les faiblesses d’autrui pour arriver à ses fins. Quitte à induire le lecteur erreur, sinon c’est pas drôle.

 

Le problème avec ça, c’est que ça marchera une fois ou deux, mais votre lecteur ne vas pas continuer à se laisser berner ad vitam aeternam avec de fausses alertes. C’est très « court terme » comme approche.

 

Non, pour ma part, je me range dans la team « principes ». Les principes sont des leitmotivs qui dictent votre façon de faire du business ou de communiquer.

 

Si vous avez envie de générer des taux de clics confortables, sans berner les gens, utilisez la curiosité, par exemple.

 

Les titres racoleurs se fatiguent vite.
Les titres qui titillent la curiosité sont immortels.

 

Pourquoi ?
Parce que les principes écrasent les tactiques (surtout quand elles sont mesquines).

 

Immoralité de cette histoire ?

 

Quand le troupeau marche vers l’Est, courrez vers l’Ouest. Observez ce qui se fait ailleurs et faites le contraire, vous allez gagner.

 

Pour découvrir les principes qui sont le fondement de ma méthode de rédaction (de mails et de titres percutants), rendez-vous ici :

 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201

Djamel

 

P.S. : Joyeuses fêtes !!