La technique d’un copywriter à succès pour connaitre son client potentiel comme s’il l’avait mis au monde

Quand on rédige une page de vente ou un argumentaire commercial, y a vraiment une étape à ne pas griller sinon c’est la boite de mouchoirs assurée…

 

…et cette étape, c’est la fameuse phase de recherche (appelez-la aussi étude de marché, terme fourre-tout).

 

Laissez-moi vous parler de l’un de mes mentors :

Ben Settle.

 

Ex-copywriter, il diffuse aujourd’hui son savoir dans une newsletter mensuelle version papier pas vraiment bon marché (97 dollars pour être précis). Sa petite affaire lui rapporte un salaire annuel à 6 chiffres, sans trop pousser visiblement.

 

Pourquoi je ramène ça sur la table ?

Tout simplement parce qu’un jour, dans l’un de ses e-mails, il a révélé sa méthode pour tout savoir sur ses clients potentiels et ainsi choisir à son aise les pépites qu’il n’avait plus qu’à ramasser et les injecter subtilement dans ses pages de vente et convertir haut la main.

 

Sa méthode repose sur une simple question.

Une toute petite question qui ne paye pas de mine, mais qu’il pose stratégiquement en deux temps.

 

Quand j’ai appris la méthode, je l’ai testée illico presto dans les missions de copywriting qu’on m’avait confiées et je dois dire que les réponses juteuses sont rares… mais quand elles sortent pour faire coucou, elles sont remplies de nectar bien pur.

 

Dans le sondage que j’ai préparé pour le lecteur assidu que vous êtes, la toute première question que je pose, ainsi que la question 4 reposent sur cette technique en deux temps :

 

https://www.mysurveygizmo.com/s3/4764128/DDS-Liste

 

Tant que vous y serez, dans un énooorme élan de bonté, ce serait très sympa de votre part de me laisser vos réponses ^^

 

Merci d’avance !

À très vite et bon week-end,

 

Djamel