La petite technique de Schwarzy pour vendre un produit imparfait

Depuis quelques mois, des centaines de femmes du monde entier ressortent de leurs tiroirs les vieilles histoires de harcèlement ou d’abus sexuels dont elles ont été les victimes.

 

On a créé des hashtags pour encourager les dénonciations sur les réseaux chauds chauds.

 

 

Et pour les auteurs de ces faits abjects (si tant est qu’ils soient avérés), il y a deux issues… en fonction de la longueur de leur bras et du réseau sur lequel ils peuvent (ou pas) s’appuyer.

 

 

La prison ou l’impunité.

 

 

 

Dans ce petit foutoir juridique, je prédis qu’Arnold Schwarzenegger (oui je suis allé sur Google pour l’orthographe, faut pas déconner ^^) ne sera presque pas inquiété.

 

 

Comment a-t-il fait ?

 

 

Il a utilisé une technique toute simple, mais qui va le dédouaner au moins à 50 % et, j’en suis sûr, le rendre encore un peu plus sympathique et aussi lui permettre de grappiller quelques voix en plus !

 

 

Tout simplement en admettant à qu’il avait eu, à une certaine époque, une mauvaise attitude et en exprimant ses plus plates excuses avant qu’un scandale n’éclate !

 

 

 

Faute avouée, à moitié pardonnée… on est plus ou moins dans ce concept-là.

 

 

Je vais vous traduire ce que ça veut dire chez nous à l’ékole du biz !

 

Vous aussi, n’ayez pas peur d’admettre les imperfections de votre produit ou de votre service. Donnez des détails, expliquez pourquoi vous n’avez pas obtenu un résultat parfait et vous verrez…

 

 

Vos clients vous trouveront (encore) plus sympathique, honnête, pas roublard pour un sou, authentique et tout simplement humain… juste comme eux.

 

 

Je vais vous dire, la jouer franco comme ça, ça pourrait même vous faire gagner des ventes !

(Terminator, il fait de la politique, il va gagner des voix.)

 

 

On achète plus facilement quelque chose chez quelqu’un pour qui on a de la sympathie…

 

 

Qui aime les gens parfaits ?

En tant qu’être imparfaits, on a tendance à se sentir inférieurs au contact des gens qui nous semblent parfaits.

 

 

Si vous voulez vous procurer mon livre imparfait (60 pages seulement et avec une mise en page qui ressemble plus à une page web qu’à un vrai bouquin), voici la bête de lien :

 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201

 

 

Ceci dit, pas la peine de vous le procurer si vous n’êtes pas motivé à vous améliorer en copywriting. Vous trouverez bien une autre façon de dépenser ces 8,95 € ailleurs !

 

 

À très vite

 

 

Djamel