Comment vendre une formation chère sans effrayer ses clients

Tentons aujourd’hui de répondre à cette fameuse question du prix élevé.

 

Parce que c’est clair, tout marketeux qui se respecte veut générer des bons gros revenus avec ses formations ou ses produits d’information.

 

Et bien souvent, oser afficher un gros prix bien juteux et bien élevé est aussi facile que de lacer ses chaussures les yeux bandés avec les deux bras dans le plâtre.

 

Z’avez déjà essayé ?
Moi non plus.

 

Mais pourquoi on a du mal à faire monter les enchères sur nos produits ?

 

Plusieurs explications possibles.

D’abord, le syndrome de l’imposteur.

 

C’est une idée vicieuse qui ne vous quittera jamais si vous lancez une formation ou si vous êtes dans l’infoprenariat.

 

La question « Est-ce que j’ai la légitimité et l’expérience nécessaire pour enseigner aux gens et en plus leur réclamer de l’argent ? » viendra vous harceler parfois jour et nuit en certaines périodes.

 

Mais ça, c’est de la pensée négative. Essayez de la chasser au plus vite.

 

Après tout, si vous en êtes là à réfléchir à comment promouvoir une formation, c’est que bon an mal an, vous AVEZ la légitimité nécessaire !

 

Ensuite, y a la peur.

Peur de ne pas faire assez de ventes.
Peur de passer pour un profiteur, un roublard, etc.
Peur d’être trop gourmand…

 

Là encore, beaucoup de stress mental qui ne vous fera pas avancer dans la bonne direction.

 

Maintenant, un oeil sur LA solution que je recommande pour fixer un prix au zénith sans effrayer vos clients.

 

Rien de bien sorcier en fait.
Vous allez vite comprendre.

 

La psychologie humaine fait bien les choses et vous pouvez vous en servir.

Prenons les choses dans l’ordre.

 

D’une manière ou d’une autre, c’est le contenu GRATUIT qui a attiré votre prospect sur votre liste ou dans votre champ d’action dans 99 % des cas.

 

Webinaire, PDF, série de vidéos, série d’e-mails, etc.

 

Et c’est à ce stade que tout se joue.
Dans le contenu gratuit.

 

Si vous arrivez avec un semi-remorque bourré de contenu intéressant à ce stade (sans bien sûr tout révéler, sinon votre formation n’a pas lieu d’être), le contraste avec le prix élevé de votre produit final va s’atténuer.

 

Un exemple.

 

Imaginons que vous ayez 60 kilos à perdre.

 

Vous êtes mal dans votre peau et cette fois-ci est la bonne, vous allez tout faire pour retrouver votre poids idéal.

 

Vous téléchargez mon guide gratuit et je vous envoie, sur 4 semaines, des courtes vidéos qui abordent tour à tour les effets du cerveau sur votre perte de poids, le danger des céréales, les effets du ph dans l’eau que vous buvez, etc.

Que du bon.

 

Bref, au bout de ces 4 semaines-là, vous êtes convaincu que ma méthode est la bonne et certains conseils que je vous ai donnés ont d’ailleurs déjà porté leurs fruits. Vous avez même perdu 5 kilos en appliquant quelques conseils.

Vous êtes séduit et accroché.

 

 

Et là, BIM.
Page de vente.

 

Je vous envoie vers ma formation à 997 euros (oui, les marketeux adorent mettre des 7 à la fin de leurs prix).

 

Est-ce que ça vous parait si cher que ça ?
Plus ou moins, mais le jeu doit en valoir la chandelle.

 

Maintenant, est-ce que ça vous aurait paru cher si je vous avais envoyé vers ma page de vente juste après avoir téléchargé mon guide gratuit ?

 

Euh, oui quand même… 997 euros c’est par rien.

Comment fonctionne ce mécanisme ?

 

Un gros prix élevé est très contrastant, par définition.

 

Puisque dans la vie de tous les jours, il est rare d’allonger près de 1000 euros.

 

Mais pour atténuer ce contraste, il n’y a qu’un élément à apporter :
La VALEUR de votre contenu.

 

D’ailleurs, si vous vous creusez la tête pour savoir comment vendre votre prochaine formation à un joli prix bien rondelet ou pour brainstormer quelques angles marketing pour votre prochaine campagne, arrêtons une date dans nos agendas pour votre session gratuite de 60 minutes.

 

Réservez votre place ici :

 

www.ekoledubiz.com/travailler-avec-moi

À très vite,

Djamel