Comment jouer avec la psychologie dans les publicités Facebook

 

Et si on s’amusait un peu ?

On va jouer à l’agence marketing.
Vous et moi sommes associés et… grâce à votre charme intemporel, vous avez ramené un gros poisson.

 

Un gros poisson à la tête d’un site e-commerce de chapeaux.
Leur gamme de produits s’étend de la casquette au Borsalino, avec entre ces deux extrêmes tout un tas de couvre-chefs.

 

Notre client s’est fait une place au soleil grâce à un SEO ultra efficace, mais il a envie de voir si la pub Faisse-bouc et Instagram peuvent augmenter son CA.

C’est là que vous êtes intervenu et que vous avez raflé le deal avec en prime la négociation d’une jolie commission : tout ce qui dépasse les bénéfices moyens sur 30 jours va dans notre poche !

 

Vous avez pris votre café ?
Z’êtes passé aux toilettes ?

 

Alors on s’y met.

Nous avons reçu 3 produits à promouvoir.

Les voici :

Creusons-nous un peu la tête sur les angles d’attaque possible pour donner envie de cliquer sur les annonces.

 

Pour celui de gauche…

 

Je jouerais sur les insécurités des trentenaires BCBG célibataires avec un message qui irait dans ce sens :

 

Vous vous rappelez de cette jeune fille assise avec ses amies ?
Vous auriez aimé qu’elle vous regarde au moins une fois avant de partir. Seulement, il vous a manqué un élément incontournable pour attirer son attention. La prochaine fois, sortez du lot et faites-vous remarquer avec ce magnifique chapeau Trendy.

 

Pour celui du milieu…

 

Bon OK, FB ou Insta ne sont probablement pas les plateformes que les cinquantenaires fréquentent le plus. Mais on va faire comme si c’était le cas pour notre petit jeu. Et pour vendre ce chapeau-là, j’irais réveiller le côté aventurier des bobos de 50 ans qui sont perpétuellement dans le métro boulot dodo :

 

Si Steven Spielberg a mis ce type de chapeau sur la tête de son personnage d’Indiana Jones, c’est bien pour une raison évidente : le style. Découvrez la robustesse d’un Frédéric Mistral. Sa triple épaisseur en vrai cuir vous protègera du soleil, de la pluie, du vent ou de la neige. Le goût de l’aventure ne quitte jamais vraiment un homme.

 

Pour celui de droite…

Je m’adresserais au quarantenaire, père de famille qui comme chaque année ira profiter du soleil méditerranéen mais qui, avec les années, commence à craindre les grosses chaleurs :

 

Espagne, Grèce, Italie ou Maroc… le soleil peut cogner Méditerranée.
Cette année, n’oubliez pas d’emporter un chapeau léger et dans les tons clairs. Ce chapeau Panama en paille vous gardera au frais, même pendant les périodes de grosse chaleur.
 

On est parti pour la gloire ?

 

Aucune idée, il faudrait tester… mais une chose est sûre, sur du public (relativement) froid, jamais je ne ferais comme les pubs carrousels qu’on trouve parfois sur FB avec des gros titres comme SOLDES ou AFFAIRES.

Passez beaucoup de temps sur votre recherche au point de savoir ce qui se passe dans la tête de vos clients. Ensuite, brodez sur un « problème » pour décrire une scène qu’ils n’auront aucun mal à imaginer.

 

Si vous êtes dans l’e-commerce et que vous avez besoin d’idées pour faire décoller vos ventes, rendez-vous ici :

 

 

www.ekoledubiz.com/travailler-avec-moi
 

Djamel