Chirac, baron de la drogue ?

Je suis tombé sur une vidéo publiée sur Twitter :

Jacques Chirac y est taxé de cocaïnomane et aurait facilité l’importation de cannabis en provenance du Maroc. Le chichon aurait été écoulé en toute impunité et l’argent qui en provenait serait rentré dans les caisses de son parti ni vu, ni connu.

 

Ces accusations sortent de la bouche de Gérard Fauré, l’auto-proclamé dealer du tout Paris. Il est celui qui approvisionnait les stars en substances psychotropes dans les années « Get up ».

 

Pour en revenir à l’anecdote sur Chirac… faut-il la prendre au sérieux ?

En admettant qu’il soit en effet coupable de ce trafic et du blanchiment de l’argent à des fins politiques, je prédis qu’il ne sera pas inquiété le moins du monde…

 

Pour quelle raison ?

Son statut !

 

Vous en connaissez beaucoup des hommes d’État occidentaux qui se font arroser pour « si peu » ?

 

Bref, je ne suis pas journaliste d’investigation, je laisse la chaise à Elice Lucet… alors hop hop hop, on va tout de suite recentrer le débat sur le sujet qui nous passionne.

 

Au petit jeu du marketing en ligne, plusieurs gou-roux se trouvent sur l’estrade.

Ils y sont montés tous seuls, d’ailleurs.

 

Et c’est précisément une des raisons pour lesquelles les fans qui les suivent se massent devant eux la bouche ouverte pour boire et manger tout ce qu’ils racontent.

 

Même quand ils racontent de la daube ou qu’ils formatent le cerveau de leurs adeptes à coups de tactiques qui ne produisent finalement que des résultats à court-terme…

Ça passe toujours très bien.

 

Personnellement, je ne me jette jamais sur les tactiques.

Je suis partisan des principes durables qui fonctionnent depuis la nuit des temps puisque liés à la psychologie humaine.

 

https://www.amazon.fr/dp/2960225201

Cliquez sur le lien si vous voulez voir où je veux en venir.

 

 

Djamel