Adepte du marketing dentifrice ?

Flash-back !

Vous avez 12 et vous êtes à l’école.

La maîtresse se lève et saisit son cartable plus chargé qu’à l’accoutumée et en sort des tubes de dentifrice. Elle en distribue un à chaque élève.

Vous souriez quand vous recevez le vôtre. « On va se marrer », vous vous dites…

Une fois la distribution finie, amusés, vous attendez que la maîtresse explique pourquoi chacun a reçu un tube de pâte à dents.

“On va se laver les dents ?” lance votre pote.

“Non, répond-elle. Vous allez me vider ces tubes SUR VOS BUREAUX !”

 

Vous êtes décontenancés et vous vous demandez ce qu’il se passe… mais au bout de quelques secondes, les premiers débouchonnent leurs tubes et vous commencez à répandre le produit mentholé sur vos bureaux.

C’est gai, hein ! Purée, ça change des cours de maths !

Très vite, l’enthousiasme gagne toute la classe et vous vous en donnez à cœur joie, vidant un à un vos tubes dans des éclats de rire. Vous posez votre tube vide à côté du petit mont blanc que vous venez de créer, vous avez un sourire jusqu’aux oreilles, vous cherchez vos potes du regard.

La prof était restée impassible jusque-là et maintenant que vous avez terminé, elle s’apprête à dire quelque chose. Vous vous taisez naturellement pour écouter ce qu’elle a à vous dire et peut-être enfin comprendre le but de cet exercice peu commode.

 

“Très bien ! Vous avez réussi la première partie du test. Maintenant, remettez tout le dentifrice dans vos tubes… Allez !”

Le brouhaha reprend de plus belle et vous voilà repartis à rigoler pour cette seconde partie. Mais l’interrogation gagne toute la classe. Vous vous rendez vite compte que c’est nettement moins facile et beaucoup moins drôle ! Vous vous en foutez plein les mains et vous remarquez que ce n’est pas mieux chez vos camarades.

“On y arrive pas, Madame !”

“C’est pas possible, Madame !”

“Bien, arrêtez-vous ! répond la prof.”

Vous faites silence.

 

“Comme vous l’aurez remarqué, vous n’arrivez pas à remettre le dentifrice dans le tube… Pas la peine d’insister, vous n’y arriverez pas ! Et vous savez quoi les enfants ? Réfléchissez-y la prochaine fois que vous voulez ouvrir votre bouche !”

“C’est exactement la même chose quand vous ouvrez la bouche ! Vous pouvez sortir la quantité d’âneries que vous voulez. Vous pouvez parler à tort et à travers, mais une chose est sûre… Vous ne pourrez jamais effacer une parole. Une fois qu’elle est prononcée, c’est fait. Et vous devez assumer les conséquences.”

 

Alors, elle n’est pas minouche cette histoire ?

Et voilà où je veux en venir…

En marketing, c’est la même !

Une fois que vous avez envoyé votre texte, votre vidéo ou votre post Facebook sous le nez de vos prospects, une fois que vous avez réalisé votre service ou une fois que vous avez fait face à un problème avec un client, les dés sont jetés. Tout ce que vous dites ou faites aura un impact sur votre réputation et il faudra assumer.

En bien ou en mal.

En résumé, si vous voulez emprunter une bonne voie, la voie de la sécurité, assurez-vous de livrer un service de classe mondiale à tous les étages.

 

Si vous faites ce que vous dites et que vous le faites du mieux possible, qu’est-ce qu’il peut vous arriver ?

Vous avez le sentiment de livrer un service de classe mondiale ?

 

Je vous laisse méditer, cher lecteur.

 

A très vite,

Djamel