Les 9 Crimes Qui Gangrènent L’e-mail Marketing

 

 

AVERTISSEMENT
Les pratiques pointées du doigt dans le présent article sont le fruit de constatations faites par l’auteur de cet article. Toute ressemblance avec le comportement de certains pseudo-marketeux serait tout sauf un hasard…

Loin de moi l’envie de jouer les justiciers de l’e-mail marketing, mais quand l’heure est grave, il faut des courageux pour dénoncer.
Aujourd’hui, je suis ce courageux et flegmatique dénonciateur des pires crimes commis dans le monde de l’e-mail marketing.
Cette liste n’est pas exhaustive (et je ferais peut-être un épisode 2 une prochaine fois) :

 

**L’escroquerie au titre racoleur**

C’est une pratique de plus en plus courante. Le pseudo-marketeux vendrait sa maman (même décédée) pour que vous cliquiez sur son e-mail… et si par malheur vous cliquez, vous n’obtenez même pas le minimum syndical en lisant l’e-mail…

Ces dernières années, le nombre d’arnaques aux titres racoleurs est parti en flèche !

 

**Faux et usage de faux… ou le copywriting-gonflette**

C’est probablement l’arnaque la plus usitée dans la vente en ligne. Ce marketeux sans éthique vous promet monts et merveilles. Trop attiré par la couleur de votre carte de crédit, il pratique le copywriting-gonflette pour vous séduire.
Chaque résultat est gonflé, chaque étude de cas est exagérée et chaque argument est poussif.

 

**L’association de marqueteurs**

Non contents de sévir en solo, le marketeux sans scrupule peut aussi faire appel à d’autre marketeux à l’éthique tout autant douteuse. Sur leurs listes faramineuses (qu’ils ont compilées ou achetées en seconde main sur un forum marketing), ils envoient leurs offres puantes en s’affiliant l’un à l’autre.

 

**Le proxénétisme de multi-niveaux**

C’est le marketeux multi-niveaux qui promet la vie de rêve en espérant obtenir une place de choix dans la pyramide qui l’héberge. Il racole le plus souvent dans les bars sombres des réseaux sot-ciaux, attire ses victimes sur sa liste, les drogue la plupart du temps à l’e-mail chloroformé et les exploite contre une rémunération de misère…

 

**L’attaque au lien armé**

Certains marketeux prennent quasiment en otage leurs victimes en insérant dans leurs e-mails des liens en rouge 3, 4, 5 ou 7 fois d’affilée pour être sûr que vous avez bien vu qu’il fallait cliquer et voir leur page de vente.
C’est déroutant, mais la contrainte est malheureusement efficace et fait cliquer.

 

**Le vol de contenu**

Ce type de marketeux copie les e-mails et les idées de ses confrères. Il copie mot pour mot certains bouts de phrases, certaines expressions ou plus globalement le style d’écriture d’autres marketeux (sans jamais leur demander l’autorisation)…

Bien que cette pratique soit criminelle, elle relève bien souvent d’une admiration secrète non assumée.

 

**Le viol avec vente aggravée**

C’est le cas typique du marketeux qui se lance sur le web sans aucune autre motivation que l’appât du gain. Il pousse son petit lancement, vend sa formation, prend l’argent… puis silence radio.

Comme le violeur qui met sa victime enceinte, il disparait aussi vite qu’il est venu et crée les plus grands cold cases

 

**Le génocide involontaire**

Il existe des pseudo-marketeux génocidaires. Ils ramènent du monde sur leurs listes (en mettant bout à bout quelques tactiques apprises sur Youtube), puis envoient des e-mails ennuyeux et répétitifs, dans un format corporate poussé à l’extrême.

Tout le monde se désabonne et meurt d’ennui… et sa liste se dessèche lentement.

 

**L’attentat à la pudeur digitale**

Déjà vu des e-mails (ou des posts sur FB) remplis d’émojis à ne plus savoir distinguer le texte ? Si oui, vous avez été victime d’un attentat à la pudeur digitale. Les marketeux qui la pratiquent s’acharnent à exhiber tous leurs émojis préférés, histoire de mettre « un peu de sel » dans leurs messages…

 

C’est pas le monde de Oui-Oui, là.
Mais rassurez-vous.

Il reste des marketeux éthiques et valeureux.
Si vous êtes témoin d’une pratique de ce genre, ou si vous avez déjà flirté avec l’une d’entre elles, prenez garde… vous risquez de basculer dans le crime vous aussi à force de vous y exposer.

 

Pour vous ranger du bon côté, inscrivez-vous via le formulaire ci-dessous…