La bonne approche pour lancer un biz sans se planter

Vous avez déjà eu des idées plein la tête à ne plus savoir fermer l’oeil de la nuit ?

 

Moi ça m’arrivait tout le temps à l’époque.

 

Beaucoup moins maintenant…
J’étais sûr d’avoir trouvé le biz qui allait me mettre à l’abri du besoin, jusqu’à ce que… plaf plouf… bah non, en fait.

 

Mais on n’est jamais à l’abri de la masturbation entrepreneuriale.
J’ai pas envie d’être grossier, mais c’est vraiment le concept.
On est seul, on a le cerveau qui turbine et s’on imagine trouver ses premiers clients, faire ses achats de matériel, avoir un site, faire un peu de pub sur les réseaux sociaux, faire fonctionner le bouche à oreille, louer un local…
Puis on se met à compter.
Combien je vais gagner en un jour, en une semaine, en un mois…
Mais il faut voir la réalité en face, la plupart de ces idées sont éphémères. Soit elles ne se concrétisent pas parce que l’entrepreneur qui était aussi chaud qu’une baraque à frites se déchauffe complètement (sa lubie passe), soit parce l’idée ne répond à aucun besoin.
Le marché n’en veut pas.
La solution semblait géniale, mais elle ne s’applique tout simplement à personne.
Et pour vous éviter de tomber dans la dépression post-masturbation entrepreneuriale, il faut se passer le film à l’envers.

 

(Vous savez comme dans les 3 frères, quand Bernard prend un acide qui lui fait tout vivre à l’envers ?)
Prenez comme point de départ le prospect et pas le produit.
C’est tout bête, mais ça va vous faire économiser un temps de dingue ça !
Trouvez une foule affamée et vendez lui à bouffer, c’est ça le concept.
Arrêtez d’imaginer le produit ou la solution parfaite et à la place intéressez-vous aux gens et à leurs problèmes. De là, vous allez voir les choses sous un autre angle et de là, vous pourrez mettre sur pied des produits, des services ou des solutions qui visent en plein dans le mille.
Je vous fais confiance !
A+

 

Djamel

 

P.S. : Pour savoir comment certains de mes clients gagnent leur vie dans des business rentables, procurez-vous mon livre… vous allez découvrir 5 business différents et les angles d’attaque que j’ai utilisés en copywriting pour alourdir leur chiffre d’affaires.